ENTREPRISES & STRATÉGIES — Industrie

Nouvelles immatriculations

Automobile: la reprise se fait attendre



La SNCA a enregistré 4.033 nouvelles immatriculations sur le mois de mai. C’est 19,70% de moins qu’en mai 2019.  (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne)

La SNCA a enregistré 4.033 nouvelles immatriculations sur le mois de mai. C’est 19,70% de moins qu’en mai 2019. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne)

Malgré des chiffres encourageants au mois de mai, le volume des nouvelles immatriculations au Luxembourg reste très en dessous des niveaux d’avant-crise.

Le marché automobile luxembourgeois n’a pas encore tout à fait digéré la crise sanitaire. Sur le mois dernier (mai 2021), la SNCA a enregistré 4.033 nouvelles immatriculations. C’est 19,70% de moins qu’en mai 2019.

La situation est tout de même moins préoccupante que l’année dernière. Si le marché automobile luxembourgeois affiche une croissance de 28,93% sur un an en raison d’une année 2020 au ralenti, il est encore très loin de son niveau d’avant-crise.

Dans le détail, avec 20.816 nouvelles immatriculations sur les cinq premiers mois de l’année, le marché luxembourgeois accuse un recul de 19,70% par rapport aux cinq premiers mois de 2019 et ses 25.924 nouvelles immatriculations. Rien que sur le mois de mai, la différence avec le mois de mai 2019 est de 1.382 unités.

Il faut remonter jusqu’en 1998 pour connaître un niveau de nouvelles immatriculations plus bas que les cinq premiers mois de cette année. Pour observer un plus mauvais mois de mai, il faut remonter jusqu’en 2003 (hors 2020).

L’embellie sur le marché automobile va donc devoir encore attendre. Il faut préciser que le marché panse encore les plaies de la crise sanitaire. Les constructeurs doivent également faire face à une pénurie de semi-conducteurs . Conséquences directes: un ralentissement sur les chaînes de montage et des délais de livraison plus longs.

Volkswagen toujours en tête

Au niveau des marques, Volkswagen reste en tête des nouvelles immatriculations sur le mois de mai avec 518 unités. Depuis le début de l’année, le constructeur de Wolfsburg a nouvellement immatriculé 2.541 voitures au Luxembourg. Derrière, BMW tient la distance avec 2.152 nouvelles immatriculations.

Audi (1.671 nouvelles immatriculations), Peugeot (1.439), Mercedes (1.298) et Skoda (1.210) se tiennent dans un mouchoir de poche. À noter que le Statec, qui consolide les données de la SNCA, distingue Mercedes et Mercedes-Benz (756 nouvelles immatriculations).

L’électrification se poursuit

Le diesel connaît toujours une tendance à la baisse avec seulement 25,91% des nouvelles immatriculations au mois de mai. La motorisation essence reste nettement le premier choix des automobilistes avec 40,39% des nouvelles immatriculations, toujours en mai.

Du côté des voitures électrifiées, 7,24% des nouvelles immatriculations concernent des voitures 100% électriques. Les véhicules hybrides alliant l’essence et/ou le diesel concernent 26,43% des nouvelles immatriculations du mois de mai.