LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Mobilité

Dès septembre 2021

7 lignes de bus gratuites entre la Belgique et le Luxembourg



Les frontaliers belges pourront bénéficier de la gratuité sur ces 7 lignes financées par le Grand-Duché. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

Les frontaliers belges pourront bénéficier de la gratuité sur ces 7 lignes financées par le Grand-Duché. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

Le Grand-Duché va financer sept liaisons transfrontalières dès septembre prochain. Et du côté belge, de nouvelles lignes sont à l’étude pour étoffer l’offre.

Voiture, train ou bus? Les 48.000 frontaliers belges vont avoir davantage de choix pour leurs déplacements vers le Grand-Duché puisqu’ils devraient bénéficier, d’ici septembre, de sept nouvelles lignes de bus transfrontalières, a annoncé lundi après-midi le ministre wallon de la Mobilité, Philippe Henry (Ecolo).

Particularité: ces 7 lignes de bus seront gratuites et entièrement financées par le Grand-Duché, a précisé le ministre en séance au Parlement wallon.

La mesure s’intègre dans le cadre de la réforme du réseau RGTR côté luxembourgeois et va permettre l’arrivée des lignes suivantes:

- Ligne 130: Bastogne – Ettelbruck

- Ligne 161: Bastogne – Marnach

- Ligne 173: Saint-Vith – Troisvierges

- Ligne 703: Mont-St-Martin – Athus – Aubange – Luxembourg

- Ligne 801: Messancy – Luxembourg

- Ligne 901: Martelange – Luxembourg

- Ligne 950: Arlon – Ettelbruck

«Ce nouveau réseau sera progressivement étoffé par des liaisons express complémentaires financées par la Wallonie, soit en correspondance ferroviaire à Arlon, soit directe, selon le potentiel identifié», a fait savoir l’écologiste à l’assemblée.

Ainsi, les transports en commun wallons (TEC) devraient lancer, en septembre, une ligne de bus express sur l’axe Liège-Bastogne-Fauvillers-Martelange-Attert-Arlon, avec une cadence toutes les heures et en correspondance organisée en gare d’Arlon depuis et vers Luxembourg.

D’autres liaisons sont à l’étude au départ de Bastogne et de la zone de Florenville, a ajouté le ministre.