POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Industrie du cinéma

Xavier Bettel a réagi au sujet de l’audit du Film Fund



283512.jpg

Xavier Bettel est revenu sur l’audit du Film Fund. (Photo: LaLa La Photo/archives)

Le Premier ministre et ministre des Médias, Xavier Bettel, est revenu sur l’audit concernant le Film Fund Luxembourg et l’éventuel conflit d’intérêts ainsi que le manque de transparence.

C’est au micro de nos confrères de RTL que Xavier Bettel s’est exprimé suite à la commission sur les médias et la digitalisation à la Chambre, pour assurer qu’«il n’y avait pas de surprise et rien à cacher» dans le rapport d’audit qui a été réalisé sur le Film Fund Luxembourg par Value Associates. Cet audit, bien que positif dans son ensemble, aurait souligné un conflit d’intérêts dans l’attribution des subventions, un manque de transparence dans la communication des décisions du comité de sélection et une concentration excessive de pouvoir entre les mains du directeur.

Contrairement à ce que certains ont annoncé, le Premier ministre déclare que «ce rapport n’est pas resté dans un tiroir, il a été traité. Un groupe de travail a rencontré les acteurs pour regarder comment mettre en place diverses suggestions d’amélioration.»

C’est ainsi que l’augmentation de la dotation du Film Fund a été accordée cette année pour passer de 34 à 41 millions d’euros.

Par ailleurs, le député Pirate Sven Clement reproche que cette question n’ait pas été thématisée à la Chambre depuis que le rapport a été remis (soit dix mois), et que ce rapport n’ait donc pu être discuté à aucun moment. Lundi prochain, les conclusions de cet audit seront présentées au public.

De son côté, le CSV a demandé au président de la Chambre de soumettre à nouveau ce point à l’ordre du jour pour que la prochaine commission du contrôle budgétaire puisse se pencher sur la question. L’objectif étant de donner à la Cour des comptes la possibilité de contrôler la gestion financière du Film Fund.