POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Mobilité

L’ULC réclame la gratuité d’Adapto



254024.jpg

Le service Adapto est disponible 7j/7. (Photo: Shutterstock)

L’Union des consommateurs monte au créneau suite à l’annonce de François Bausch de ne pas intégrer le système de transport de personnes à besoins spécifiques dans la gratuité des transports publics qui entrera en vigueur en 2020.

L’Union luxembourgeoise des consommateurs (ULC) déplore que le service Adapto, destiné aux personnes à besoins spécifiques, ne devienne pas gratuit en mars 2020. Comme cela sera le cas pour les transports publics.

Le service Adapto est proposé par une grande partie des prestataires de transport en bus, via des véhicules adaptés.

«Le service est utilisable pour des déplacements occasionnels. Une limite est fixée à 15 utilisations maximum par mois. Les transports sont effectués sur le territoire du Grand-Duché de Luxembourg. Les trajets peuvent être combinés avec ceux d’autres clients; un client n’est pas nécessairement transporté individuellement», précise la brochure de présentation d’Adapto.

Il en coûte 5 euros par personne (un accompagnant est prévu) pour un aller simple, 8 euros pour un aller-retour durant la même journée. Le service est accessible 7j/7.

«Un système de transport adapté aux personnes handicapées est essentiel, car les transports publics ne sont pas en mesure de les transporter. Les infrastructures existantes ne sont toujours pas adaptées», déplore l’ULC.

Le député CSV Marco Schank avait déposé une motion à la Chambre en vue de rendre Adapto gratuit, motion rejetée le 3 juillet dernier .

De son côté, le ministre des Transports, François Bausch , s’est engagé à rendre les transports en commun (qui deviendront gratuits) accessibles à tous.