ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

Retour au restaurant

Trois possibilités de tests pour passer à table



Sans un test PCR réalisé moins de 72h avant ou un test rapide réalisé en pharmacie moins de 24h avant d’aller au restaurant, il faudra utiliser un autotest antigénique. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne)

Sans un test PCR réalisé moins de 72h avant ou un test rapide réalisé en pharmacie moins de 24h avant d’aller au restaurant, il faudra utiliser un autotest antigénique. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne)

Test PCR, autotest acquis dans un commerce, autotest remis par le restaurateur, test antigénique en pharmacie, payant ou gratuit… Les solutions ne manquant pas pour pouvoir retourner à la table d’un restaurant. Reste à choisir celle qui convient le mieux.

Dès dimanche, les restaurateurs pourront recommencer à accueillir leurs clients en salle, mais sous conditions. Il faudra montrer patte blanche avant de pouvoir s’attabler, soit montrer qu’on n’est pas positif au Covid-19. Trois possibilités sont admises: un test PCR (réalisé moins de 72h avant), un test rapide (réalisé moins de 24h avant) ou un autotest à effectuer sur place (ce qui prend environ 15 minutes).

Le test PCR

Le test PCR consiste en un prélèvement ensuite analysé en laboratoire. On peut en bénéficier via le Large Scale Testing ou le faire réaliser de sa propre initiative en laboratoire, avec ou sans ordonnance. La CNS prend en charge le coût du test PCR avec ordonnance. La tarification sans ordonnance est de 59,95 euros en moyenne dans les laboratoires du pays.

Si ce test est négatif et réalisé depuis moins de 72 h, vous pourrez vous en servir pour profiter d’un ou de plusieurs établissements, jusque 22h, heure de fermeture imposée. 

Pourquoi opter pour le test PCR? Tout d’abord car il est la solution la plus fiable, avec une sensibilité de 98%. Ensuite, car un seul test vous permettra de voguer d’un établissement à l’autre, et ce pendant trois jours.

Le test antigénique

Le test antigénique est plus rapide que le PCR, mais sans doute un peu moins précis . Il se réalise sans ordonnance, en se rendant dans une pharmacie agréée proposant ce service . Le coût est moindre aussi: entre 30 et 35 euros le test. Sa validité ne sera cependant que de 24 heures.

Pourquoi opter pour le test antigénique en pharmacie? Pour profiter de la possibilité, pendant 24h, de cumuler restaurant et bar pour un prix moins élevé que le test PCR.

L’autotest ressemble à un test de grossesse et donne un résultat, positif ou négatif, en 15 à 20 minutes. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne)

L’autotest ressemble à un test de grossesse et donne un résultat, positif ou négatif, en 15 à 20 minutes. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne)

L’autotest antigénique

Dernière solution, l’autotest. On peut en trouver dans la plupart des supermarchés pour un peu moins de 5 euros l’unité. À la différence du test antigénique réalisé en pharmacie par un pharmacien, l’autotest, comme son nom l’indique, est à réaliser soi-même. 

Mais une grande différence est à prendre en compte: cet autotest sera à répéter avant d’entrer dans chaque restaurant, chaque bar ou café. Si vous prenez l’apéritif dans un établissement, mangez dans un autre puis terminez par un café ailleurs encore, trois autotests seront obligatoires.

Le gouvernement a édité une liste des autotests recommandés au Luxembourg

À noter également que le ministère de la Santé a distribué 500.000 autotests aux restaurateurs  qui pourront en proposer gratuitement aux clients. Mais une fois ce stock utilisé, le restaurateur pourra évidemment proposer ses autotests, gratuitement ou moyennant un petit supplément. 

Pourquoi opter pour l’autotest antigénique? Pour profiter d’un restaurant via un test à moins de 5 euros.

La vaccination

La vaccination n’est pas (encore) un laissez-passer pour l’horeca. Même en ayant reçu une ou deux doses vaccinales, il faudra tout de même prouver que vous êtes négatif au Covid-19 avec, aux choix, un test PCR (moins de 72h), un test rapide (moins de 24 h) ou un autotest sur place.