LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Mobilité

Inauguration

Le tram va désormais jusqu’à la gare



L’extension du tram a été inaugurée ce dimanche en présence du Grand-Duc Henri, de la bourgmestre de la capitale, Lydie Polfer, du ministre de la Mobilité, François Bausch, et du directeur de Luxtram, André Von der Marck. (Photo: Nader Ghavami / Maison Moderne)

L’extension du tram a été inaugurée ce dimanche en présence du Grand-Duc Henri, de la bourgmestre de la capitale, Lydie Polfer, du ministre de la Mobilité, François Bausch, et du directeur de Luxtram, André Von der Marck. (Photo: Nader Ghavami / Maison Moderne)

La nouvelle extension du tramway, qui relie la place de l’Étoile à la gare centrale, a été inaugurée dimanche, en présence du Grand-Duc Henri. Mais le chantier du tram est loin d’être fini, puisque de nouvelles extensions sont déjà prévues.

«Nous l’avons fait», s’est réjoui, dimanche, le directeur de Luxtram, André Von der Marck , lors de l’inauguration de l’extension du tramway depuis la place de l’Étoile jusqu’à la gare centrale, en présence du Grand-Duc Henri , de la bourgmestre de Luxembourg-ville, Lydie Polfer (DP), et du ministre de la Mobilité, François Bausch (Déi Gréng).

Le tram desservira désormais quatre nouvelles stations: Hamilius, Place de Metz, Place de Paris et Gare centrale, le nouveau terminus. Il faudra désormais huit minutes pour atteindre la gare depuis la place de l’Étoile.

«C’était dur, mais ça en valait la peine», a constaté, soulagée, Lydie Polfer. Un soulagement que partage André Von der Marck, qui a reconnu que cette partie du tronçon était la plus compliquée à construire.

Des aménagements vont se poursuivre le long de la nouvelle extension, notamment sur l’avenue de la Liberté et au niveau de la gare centrale. (Photo: Nader Ghavami / Maison Moderne)

Des aménagements vont se poursuivre le long de la nouvelle extension, notamment sur l’avenue de la Liberté et au niveau de la gare centrale. (Photo: Nader Ghavami / Maison Moderne)

Cependant, le chantier n’est pas fini. Des aménagements vont se poursuivre le long de la nouvelle extension, notamment sur l’avenue de la Liberté et au niveau de la gare centrale.

Cette extension n’est pas une fin en soi, a cependant assuré François Bausch à Paperjam . L’objectif est désormais d’atteindre le quartier de la Cloche d’Or  d’ici à 2023. Et, vers le nord, le Findel à l’horizon 2024. Et même Esch-sur-Alzette en 2028.

Sans oublier les nombreux travaux publics qu’il génère sur son passage.