POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Campagne contre le Covid-19

Tous les soignants ne souhaitent pas se faire vacciner



La vaccination en interne a démarré le mardi 12 janvier dans les hôpitaux. La plupart des créneaux sont déjà réservés dans plusieurs établissements. Mais par endroits, une part non négligeable d’employés ne s’est pas encore inscrite, ou a affirmé qu’elle préférait éviter de se faire vacciner. (Photo: SIP/Julien Warnand)

La vaccination en interne a démarré le mardi 12 janvier dans les hôpitaux. La plupart des créneaux sont déjà réservés dans plusieurs établissements. Mais par endroits, une part non négligeable d’employés ne s’est pas encore inscrite, ou a affirmé qu’elle préférait éviter de se faire vacciner. (Photo: SIP/Julien Warnand)

Les créneaux de vaccination destinés au personnel des hôpitaux se remplissent. Mais avec des taux de participation de 45% à 80% actuels ou attendus, selon les établissements, le sujet ne met pas tout le monde d’accord.

Cela va bientôt faire une semaine que la campagne de vaccination a démarré dans les hôpitaux du pays, basée sur le volontariat. Au total, 12.000 personnes sont invitées à se faire vacciner, dont 3.900 au cours des deux premières semaines. Mais combien le seront vraiment?

HRS: 57% du personnel en faveur de la vaccination

Pour répondre à cette question, les Hôpitaux Robert Schuman ont interrogé 942 personnes (sur 2.576 employés, dont 1.518 soignants et 306 médecins) lors d’un sondage «informel et anonyme» pendant deux semaines, entre fin décembre 2020 et début janvier 2021. 57% d’entre elles ont assuré qu’elles souhaitaient se faire vacciner, contre 14% qui «préfèrent éviter». Au total, 54% du personnel interrogé souhaite en tout cas «des informations complémentaires sur la vaccination». Sur la première semaine de la campagne en interne, 326 personnes ont déjà été vaccinées.

Le Centre hospitalier neuro-psychiatrique (CHNP) d’Ettelbruck n’a pas réalisé d’enquête similaire, mais constate que seulement 45% de son personnel a manifesté son souhait de se faire vacciner en interne pour le moment. Ils ont encore jusqu’au 28 janvier pour s’inscrire, et certains avaient déjà reçu leur premier vaccin en externe, au hall Victor Hugo. «Nous partons du principe que ce chiffre va encore augmenter vu le délai d’inscription», espère l’établissement.

Tout est complet au Chem

Le Centre hospitalier de Luxembourg (CHL) constate une «très grande motivation» depuis le lancement de la campagne, avec des plages de rendez-vous qui «se remplissent très vite». Entre le mardi 12 janvier et ce lundi 18 janvier à 17h, 312 membres du CHL et de l’INCCI (Institut national de chirurgie cardiaque et de cardiologie interventionnelle, installé sur le site du CHL) ont été vaccinés au centre de vaccination du CHL. De plus, 187 personnes ont été vaccinées au Centre de vaccination du Limpertsberg. Ils devraient recevoir leur seconde dose ce lundi ou ce mardi. Une deuxième ligne de vaccination sera ouverte le 25 janvier au CHL pour «augmenter la cadence des personnes vaccinées». L’établissement emploie 2.706 personnes, dont 1.500 soignants et 216 médecins.

Au Centre hospitalier Emile Mayrisch (Chem) aussi, «il semble que le personnel est motivé pour se faire vacciner», puisque «pour le moment, tous les ‘slots’ de vaccination sont complets».

«Toutes les plages ont été utilisées jusqu’à ce jour, il y a donc une grande volonté de se faire vacciner. Nous attendons un taux de participation d’environ 80%», prévoit, de son côté, le Centre hospitalier du Nord (ChdN).

Il faudra ensuite voir si ces «slots» sont toujours aussi complets dans quelques semaines, lorsque les plus motivés auront été vaccinés.