POLITIQUE & INSTITUTIONS — Monde

Environnement

Les ressources de la planète épuisées depuis samedi



La date à laquelle la Terre aurait épuisé ses ressources si l’humanité vivait comme les habitants du Luxembourg est dépassée depuis le 16 février. (Photo: Shutterstock)

La date à laquelle la Terre aurait épuisé ses ressources si l’humanité vivait comme les habitants du Luxembourg est dépassée depuis le 16 février. (Photo: Shutterstock)

L’«overshoot day», la date à laquelle l’humanité a épuisé la totalité des ressources que la planète peut renouveler en un an, tombe ce samedi. Cette date avait été atteinte trois semaines plus tôt l’année dernière. Ce décalage est la conséquence directe de la pandémie et des mesures de confinement.

Le samedi 22 août est la date fatidique à laquelle l’humanité a utilisé l’ensemble des ressources que la planète peut renouveler en une année, selon l’association Global Footprint Network.

«L’humanité utilise 60% de ressources en plus que ce qui peut être renouvelé, ou autant que si nous vivions sur 1,6 planète», précise l’association. Un dépassement qui remonte à 1970, et qui ne cesse de s’aggraver depuis. Excepté cette année...

L’«overshoot day» arrive cette année trois semaines plus tard que l’année précédente, ce qui représente une réduction de 9,3% de l’impact écologique de l’humanité entre le 1er janvier 2020 et le 22 août par rapport à l’année dernière. Une amélioration qui serait cependant la conséquence directe de la pandémie de Covid-19 et des mesures de confinement. Deux facteurs principaux seraient en cause: la baisse des émissions de CO2 et de la déforestation.

Dès le 16 février au Luxembourg

Mais la pandémie a permis de constater que les gouvernements sont «capables d’agir rapidement quand ils mettent la vie humaine au-dessus de tout», constate l’association. «Tous savent désormais ce qui est possible lorsque l’humanité agit de concert pour poursuivre un objectif commun.»

L’«overshoot day» du Luxembourg, qui représente la date à laquelle la Terre aurait épuisé ses ressources si l’humanité vivait comme les habitants du pays, est dépassé depuis le 16 février. Un triste bilan, le Luxembourg arrivant deuxième derrière le Qatar.