POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Covid-19

Tout savoir sur CovidCheck, applicable dès dimanche 13 juin



Utilisable dès le dimanche 13 juin, à l’entrée en vigueur des nouvelles normes anti-Covid, l’application CovidCheck peut d’ores et déjà être téléchargée. Les établissements mettant en place ce régime pourront accueillir jusqu’à 300 personnes en intérieur, sans les désormais habituelles restrictions sanitaires.

Téléchargeable sur l’App Store d’Apple et sur le Google Play Store , l’application CovidCheck, qui permettra de lire les QR codes des certificats de vaccination ou de tests, sera bien utilisable dès dimanche 13 juin au Luxembourg , ont confirmé jeudi en conférence de presse les ministres de la Santé, Paulette Lenert (LSAP), et de la Digitalisation, Marc Hansen (DP).

Une conférence de presse très pédagogique, puisque rien de nouveau n’a été annoncé. Si le QR code est bien européen, il ne sera, par contre, lisible par les 27 États membres de l’UE – plus la Suisse et la Norvège – qu’à partir du 1er juillet , et permettra donc, à partir de cette date, de voyager plus librement.

Mais d’ici là, ce dispositif permettra déjà aux établissements qui mettront en place le régime CovidCheck de s’émanciper des mesures anti-Covid – port du masque, distanciation, etc. Les bars et restaurants auront d’ailleurs le choix: ils pourront très bien décider de limiter le nombre de personnes à 4 par table en intérieur, ce qui leur permettra de ne pas contrôler les gens à l’entrée – mais distanciation et port du masque régneront alors dans la salle.

Régime CovidCheck au choix

Pour les autres établissements choisissant le régime CovidCheck, la limite sera de 300 personnes en intérieur, sans règles contraignantes. Avec, donc, l’obligation de s’organiser pour contrôler à l’entrée le statut de chaque client via l’application CovidCheck, en vérifiant si ceux-ci sont pleinement vaccinés (14 jours après une première dose pour les vaccins unidose, et dès la deuxième dose pour les autres), ont un test négatif (un test négatif de moins de 72 heures pour les PCR ou de moins de 48 heures pour les tests certifiés TAR) ou sont considérés comme guéris (via un certificat de rétablissement valable entre le 11e et le 180e jour après le test PCR positif). En outre, il est toujours possible de réaliser un autotest sur place pour ceux ne bénéficiant d’aucun de ces certificats.

Les ministres de la Santé, Paulette Lenert (LSAP), et de la Digitalisation, Marc Hansen (DP), ont présenté de manière pédagogique l’application CovidCheck, qui sera applicable dès le dimanche 13 juin. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne)

Les ministres de la Santé, Paulette Lenert (LSAP), et de la Digitalisation, Marc Hansen (DP), ont présenté de manière pédagogique l’application CovidCheck, qui sera applicable dès le dimanche 13 juin. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne)

Le certificat, quel qu’il soit, peut être présenté sous format numérique – via smartphone, tablette ou même ordinateur – ou papier. À partir du 13 juin, chaque certificat sera mis à disposition sur l’espace MyGuichet.lu, où il sera disponible au téléchargement. Mais d’autres possibilités se présentent.

Le certificat vaccinal sera ainsi remis en mains propres dès le 10 juin après l’injection de la dose y ouvrant droit. Pour les 160.000 personnes déjà vaccinées, le gouvernement leur enverra le certificat par courrier postal dans les jours à venir.

Disponible sur MyGuichet.lu

Avant le 13 juin, les certificats des tests effectués en laboratoire sont disponibles sur leur plateforme. Pour les tests TAR, certifiés par exemple en pharmacie ou par un médecin, ceux-ci seront présents sur leur espace professionnel, mais ils seront aussi remis sous format papier ou numérique. Après le 13 juin, une copie sera aussi présente sur MyGuichet.lu.

Reste ensuite à chacun le loisir de conserver le certificat PDF téléchargé sur smartphone en format digital ou de l’imprimer. Il est même possible de vérifier le statut du certificat en scannant soi-même le QR code, l’application étant téléchargeable par tout un chacun, y compris les non-professionnels.

Pas besoin de présenter, en plus du certificat, sa carte d’identité lors du contrôle d’entrée. «Ce n’est pas au restaurateur de contrôler les identités», a précisé Paulette Lenert. Mais il est fortement conseillé de la prendre avec soi puisque des contrôles d’identité pourront être effectués par la police pour vérifier la bonne exécution du régime CovidCheck.

Dans le cadre professionnel

Un régime CovidCheck qui n’est d’ailleurs applicable que dans le cadre professionnel. «Nous avons fait une distinction claire entre public et privé», a expliqué la ministre de la Santé. Un mariage chez soi ne peut donc bénéficier de ce régime et accueillir 300 personnes. La règle de 10 invités maximum s’applique alors. Par contre, un mariage organisé par un traiteur devient un événement organisé par un professionnel et le régime CovidCheck – et les 300 personnes max qui vont avec – devient alors applicable.

Le QR code n’est pas à 100% fiable, a préféré préciser Marc Hansen. Une marge d’erreur de 2% existe, conséquence de problèmes de transfert de données. L’application, après avoir scanné le QR code, ne devient alors ni rouge ni verte. Dans ce cas, il reste possible d’appeler le numéro vert indiqué sur MyGuichet.lu pour commander un nouveau certificat.