PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Fintech

Levée de fonds

Railsbank, 37 millions de dollars pour attaquer l’Amérique



Les capitaux levés dans un tour emmené par MiddleGame Ventures et Ventura Capital vont permettre de s’attaquer à un marché de 4.000 milliards de dollars: les cartes de crédit aux États-Unis. (Photo: Shutterstock)

Les capitaux levés dans un tour emmené par MiddleGame Ventures et Ventura Capital vont permettre de s’attaquer à un marché de 4.000 milliards de dollars: les cartes de crédit aux États-Unis. (Photo: Shutterstock)

La fintech londonienne Railsbank, membre de la Lhoft, a annoncé jeudi avoir levé 37 millions de dollars, notamment auprès des Luxembourgeois de MiddleGame Ventures. Cap sur l’Amérique!

Il y a une semaine, le vétéran de l’industrie financière, Nigel Verdon, CEO de Railsbank, était mis sur le gril par le CEO de la Lhoft, Nasir Zubairi , dans le cadre des rencontres avec les Global Leaders.

10 jours plus tard, la fintech londonienne, membre de la Lhoft, annonce sur son site internet une nouvelle levée de fonds, de 37 millions de dollars, codirigée par les Luxembourgeois de MiddleGame Ventures et Ventura Capital.

«Au cours des quatre dernières années, nous avons construit une équipe mondiale gagnante et étendu notre produit à des informations basées sur le crédit et les données, permettant à tout produit fongible, tel que l’argent, les actifs numériques, les kilowattheures, les unités de gaz, les crédits carbone, les points de récompense, les minutes des opérateurs de télécommunications, d’être dépensé sous forme d’argent», explique le fondateur de cette fintech spécialisée dans l’open banking et directement construite dans une perspective internationale.

«C’est également la dernière étape de ce qui a été une année charnière pour Railsbank, qui a vu la signature de deux partenariats avec Visa et un investissement du géant des paiements, ainsi que l’acquisition de Wirecard au Royaume-Uni», dit encore le communiqué.

De quoi accélérer ses activités de fournisseur de cartes de crédit aux États-Unis, un marché à 3.800 milliards de dollars.