ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Start-up

Les 10 fintech du NadiFin dans les starting-blocks



Après la victoire de la londonienne Gardenia Technologies l’an dernier, la deuxième cohorte du programme NadiFin est «réunie» depuis hier, pour deux semaines intenses. (Photo: Shutterstock)

Après la victoire de la londonienne Gardenia Technologies l’an dernier, la deuxième cohorte du programme NadiFin est «réunie» depuis hier, pour deux semaines intenses. (Photo: Shutterstock)

Dix fintech du monde entier se retrouveront, virtuellement, pour participer au programme d’accélération organisé par Middlegame Ventures avec Brown Brothers Harriman, Standard Chartered et la Lhoft.

«NadiFin est une évolution pour les programmes d’accélérateurs. Premièrement, il est dirigé par les investisseurs et par les opérateurs historiques. Deuxièmement, l’orientation ‘peer-to-peer’ du programme est idéale pour qu’une équipe de démarrage puisse digérer et mettre en œuvre pleinement le programme. Middlegame Ventures est ravi de s’appuyer sur le succès du programme 2019 et d’accueillir la deuxième cohorte NadiFin», s’est réjoui le managing partner de Middlegame Ventures, Pascal Bouvier.

À partir des 120 candidatures à ce programme intense de deux semaines d’enseignement, d’engagement individuel avec des mentors, des investisseurs et des start-up, les organisateurs ont retenu dix projets:

- CardsPal : une plateforme qui permet de découvrir les meilleurs deals des cartes de crédit;

- Cledara : pour gérer, contrôler et automatiser les logiciels dans le cloud d’une entreprise;

- FAC : un outil qui s’occupe de la totalité des process dans l’industrie des fonds d’investissement;

- Greenomy : pour faciliter la compliance d’un portefeuille d’investissement avec la taxonomie européenne sur la finance verte;

- Keyrock : des solutions customisées à partir d’algorithmes pour résoudre les problèmes de liquidités dans le monde des monnaies digitales;

- Lacero : une solution de compliance, de gouvernance et de contrôle des assets et des objets digitaux;

- Loancorp: une plateforme de crédit pour les institutions bancaires;

- Nayms : une plate-forme de contrats intelligents pour le placement, l’échange, le reporting de produits d’assurance;

- Next Gate Tech : une fintech qui propose une solution logicielle comme un service aux services de la gestion des asset managers;

- SoCash : une application qui permet de retirer du cash directement en boutique, sans avoir à trouver un distributeur.

«Ce programme crée un niveau de partenariat qui va au-delà du produit – il commence par un dialogue partagé fondamental et constitue un véritable mentorat», a expliqué le responsable de la stratégie des données chez BBH en Europe, Adnan Khan, tandis que «les start-up seront grandement mises au défi, et il est essentiel de veiller à ce que des solutions solides pour des problèmes réels ne tombent pas sur le bord du chemin», a ajouté Dominic Maffei, SC Ventures Lead FM&UK.

Les start-up seront évaluées par leurs pairs avec l’outil de Village Capital, et le vainqueur bénéficiera d’un investissement de 100.000 euros de la part de Middlegame Ventures.