POLITIQUE & INSTITUTIONS — Justice

Saga judiciaire

Le procès du Srel se tiendra au mois de mars



287444.jpg

Jean-Claude Juncker se remet d’une opération chirurgicale délicate et passera la main à la tête de la Commission européenne le 1er décembre prochain. (Photo: Jan Hanrion / Archives / Maison Moderne)

Le Parquet de Luxembourg a précisé, mardi, les nouvelles dates du procès du Service de renseignement de l’État du Luxembourg (Srel).

Prévu en ce mois de novembre, le procès du Srel a dû être reporté en raison de la convalescence d’un des principaux témoins, Jean-Claude Juncker , après sa récente opération suite à un anévrisme .

Les huit audiences se dérouleront finalement sur deux semaines, du 3 au 6 mars, puis du 10 au 13 mars 2020. Le procès concerne l’ancien directeur du service secret luxembourgeois , Marco Mille, et ses deux anciens collaborateurs, Frank Schneider et André Kemmer. Ils seront jugés pour des écoutes présumées illégales.

Il sera aussi question du «détournement, sinon recel, du CD ‘Frisbee’». Le fameux CD contiendrait éventuellement une conversation entre l’ancien Premier ministre, Jean-Claude Juncker, et le Grand-Duc Henri au sujet de l’affaire «Bommeleeër» , du nom de la série d’attentats à la bombe qui ont marqué le pays dans les années 80.

L’ancien Premier ministre et futur ex-président de la Commission européenne assurait la tutelle du Srel et sera entendu à ce titre en tant que témoin.