ENTREPRISES & STRATÉGIES — Artisanat

Matières premières

Des prix toujours sous pression dans la construction



Avec une hausse de 7,9% en un semestre dans le domaine de la toiture, le corps de métier est le plus impacté par la pénurie globale de matériaux de construction.  (Photo: Shutterstock)

Avec une hausse de 7,9% en un semestre dans le domaine de la toiture, le corps de métier est le plus impacté par la pénurie globale de matériaux de construction. (Photo: Shutterstock)

Les prix de la construction continuent de croître à un rythme soutenu. L’indice des prix de la construction augmente de 4,9% entre les mois d’avril 2021 et octobre 2021. Sur un an, les prix dans la construction résidentielle sont en hausse de 9,4%. 

Dans sa dernière publication, le Statec indique que sur un an, les prix dans la construction résidentielle ont connu une hausse de 9,4%. Plus globalement, les prix de la construction continuent de croître à un rythme soutenu avec un indice des prix en augmentation de 4,9% entre avril et octobre 2021, soit le niveau le plus haut depuis octobre 1980. L’année dernière, sur la même période, ce même indice affichait déjà une forte évolution à la hausse avec une augmentation de 4,3% .

Selon les analystes du Statec, cette hausse s’explique par le «renchérissement conséquent de nombreux matériaux de construction en 2021 ainsi que l’indexation des salaires en octobre 2021», qui provoqueraient en grande partie ce dynamisme exceptionnel.

Dans le gros œuvre – corps de métier qui affiche la plus forte pondération dans l’indice –, la hausse était de 4,6% en octobre dernier «sous l’effet de l’augmentation du coût de la main-d’œuvre, mais aussi de divers matériaux et de matières premières», souligne l’analyse du Statec.

Les corps de métier s’occupant de la partie toiture d’un chantier affichent la plus forte augmentation avec une hausse de 7,9% en comparaison semestrielle. «La flambée des prix du bois implique que les maîtres d’œuvre doivent débourser, pour les charpentes, 14% de plus en avril 2021 qu’en octobre 2020», analyse encore le Statec. 

Autre exemple de l’augmentation des prix, les maîtres d’œuvre doivent débourser en moyenne 5,5% de plus pour la menuiserie extérieure d’une construction résidentielle et 3,8% de plus pour une façade.

 Taux de variation en octobre 2021. Statec

 Taux de variation en octobre 2021. Statec