POLITIQUE & INSTITUTIONS — Economie

Inflation

Les prix baissent enfin en décembre



Quand les prix de l’essence diminuent, l’inflation aussi. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne/Archives)

Quand les prix de l’essence diminuent, l’inflation aussi. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne/Archives)

Le prix des produits pétroliers a diminué de 4,8% entre novembre et décembre, après trois mois de hausses consécutives. Diminuant légèrement le taux d’inflation.

En hausse depuis plusieurs mois, le taux d’inflation vient de reculer de nouveau en décembre 2021, selon le Statec, de 0,1% en un mois.

L’origine de la baisse se trouve, comme celle des précédentes hausses, au niveau des produits pétroliers. Leurs prix ont diminué de 4,8% entre novembre et décembre, après trois mois d’augmentations consécutives. En décembre, un plein d’essence valait 6,8% moins cher qu’en novembre et un plein de diesel, 4,5% moins cher. Pour les ménages remplissant leur cuve à mazout, la facture s’est allégée de 7,6%. Si l’on compare à décembre 2020, le prix des produits dérivés de l’or noir reste tout de même supérieur de 46,9%.

+0,2% pour les produits alimentaires

Le prix des produits alimentaires a quant à lui augmenté de 0,2% en un mois. Les plus fortes hausses concernent les légumes frais (+5%), les pâtes et le couscous (+3,5%), ainsi que le poisson frais (+3,2%). Alors que le prix des fruits frais (-3,8%), de la nourriture pour bébé (-2%) et des fruits de mer surgelés (-3,3%) a baissé. Par rapport à l’année dernière, les prix restent supérieurs de 2,4%. Les actions commerciales ont fait chuter le prix des boissons alcoolisées de 0,5% pour le dernier mois de l’année.

Du côté des services, la facture au bar ou au restaurant a augmenté de 0,4%. Les prix des billets d’avion se sont envolés de 22,1% avec les congés, alors que l’augmentation pour les voyages à forfait s’est limitée à 5,4%. Les prix des jeux et passe-temps diminuent quant à eux de 11%.

Le taux d’inflation annuel se fixe donc à 4,1%, contre 4,5% un mois plus tôt. La moyenne semestrielle de l’indice raccordé à la base 1.1.1948 passe quand même de 903,01 à 906,33 points. Sachant que la prochaine indexation (l’adaptation des revenus au coût de la vie) sera déclenchée lorsque la valeur de 918,17 points sera atteinte.