LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Mobilité

Mobilité

La passerelle de l’Europe a ouvert vendredi à Thionville



Thionville ouvre (enfin) sa passerelle au public. (Photo: Christophe Lemaire/Maison Moderne)

Thionville ouvre (enfin) sa passerelle au public. (Photo: Christophe Lemaire/Maison Moderne)

Plusieurs fois retardée, la nouvelle passerelle de Thionville a finalement ouvert ce vendredi 17 décembre, à la veille de l’inauguration officielle. Les travaux pour le parking silo à la gare doivent quant à eux commencer en juillet 2022. En attendant, une navette pourrait relier la passerelle à la place de la Liberté.

Les Thionvillois, en particulier les travailleurs frontaliers se rendant à la gare, peuvent désormais fouler le sol de la nouvelle passerelle enjambant la Moselle. Depuis déjà plusieurs mois, l’édifice était posé au-dessus de la rivière, mais les ouvriers s’attelaient aux derniers ajustements.

Installée face au pont des Alliés, elle raccourcit le trajet vers la gare des frontaliers vivant plutôt du côté ouest du centre-ville, par exemple dans le quartier Beauregard. Elle vise aussi à désenclaver le quartier autour de la gare ou «rive droite». Plusieurs projets immobiliers, hôtels et restaurants ont déjà ouvert de ce côté et attendaient d’être reliés de manière plus directe au centre-ville.

La passerelle n’a pas pu ouvrir à l’automne 2020, comme prévu, en raison de problèmes techniques. (Photo: Paperjam)

1 / 3

Ni à la rentrée 2021, à cause de la pénurie de matériel. (Photo: Paperjam)

2 / 3

C’est donc finalement le 17 décembre 2021 qu’elle s’est ouverte aux curieux, la veille de son inauguration officielle. (Photo: Paperjam)

3 / 3

Vers une mobilité douce

À la base, la passerelle «des cygnes», de 140 mètres de long, rebaptisée depuis «de l’Europe», devait arriver pour l’automne 2020 . Elle n’a finalement pas pu être posée à temps à cause d’un pli inquiétant et de déformations sur sa structure métallique apparus lors des premières opérations de levage. Du retard a ensuite été accumulé à cause de la pénurie de matériaux , notamment d’acier. Cela n’a pas eu d’impact sur le budget annoncé, selon la municipalité. Ce dernier est de 10 millions d’euros au total pour le coin de la passerelle, dont 6,8 millions pour la passerelle en elle-même, qui a reçu 5,3 millions d’euros de subventions.

Un autre enjeu de cette passerelle sera de réduire le trafic sur le pont des Alliés, en incitant les automobilistes à se garer avant de la traverser à pied vers la gare, et de «rendre cette partie du centre-ville aussi piétonne que possible», avait expliqué le maire de Thionville, Pierre Cuny, dans une interview à Paperjam . Selon le cabinet d’études Citizing, elle devrait permettre d’économiser l’émission de 7 tonnes de CO2 par an, de diminuer de 50.000 kilomètres le parcours des automobilistes et de leur faire gagner 45.000 heures de trajets.

Les projets de parkings

La ville de Thionville doit ainsi construire un parking silo de 400 places place du Luxembourg, pour un budget d’environ 10 millions d’euros. Cela n’est pas prévu avant «2025-2026», précise Pierre Cuny. Plus tôt, un parking silo verra le jour côté gare, à la place de celui temporaire, sur l’ancien site de la Sernam. Les travaux doivent commencer en juillet 2022 et durer 18 mois, pour se terminer début 2024. Il comptera 700 places, dont 550 réservées aux frontaliers qui prennent le train. Un abonnement spécifique sera mis en place. Niveau budget, il faut compter «15.000 euros par place de parking», soit plus de 10 millions d’euros. 3 millions sont financés par le Luxembourg, 3,5 millions par Thionville, le reste par d’autres partenaires, comme la région. 300 places supplémentaires sont prévues, d’ici 2027, du côté de Cormontaigne (sur la route vers Yutz). Sans oublier le P+R de Metzange, avec ses 750 places, ouvert en début d’année.

«Pendant la période de travaux, il y aura un manque de places», admet le maire, même si, «in fine, il y aura plus de places qu’aujourd’hui». Pour y remédier, la ville travaille à la mise en place d’une navette autonome entre la place de la Liberté, qui compte 1.200 places gratuites, et la passerelle.

La passerelle de l’Europe à Thionville. (Photo: Christophe Lemaire/Maison Moderne)

1 / 8

La passerelle de l’Europe à Thionville. (Photo: Christophe Lemaire/Maison Moderne)

2 / 8

La passerelle de l’Europe à Thionville. (Photo: Christophe Lemaire/Maison Moderne)

3 / 8

La passerelle de l’Europe à Thionville. (Photo: Christophe Lemaire/Maison Moderne)

4 / 8

La passerelle de l’Europe à Thionville. (Photo: Christophe Lemaire/Maison Moderne)

5 / 8

La passerelle de l’Europe à Thionville. (Photo: Christophe Lemaire/Maison Moderne)

6 / 8

La passerelle de l’Europe à Thionville. (Photo: Christophe Lemaire/Maison Moderne)

7 / 8

La passerelle de l’Europe à Thionville. (Photo: Christophe Lemaire/Maison Moderne)

8 / 8