POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

pandémie

Pas de défilé militaire pour la Fête nationale



Le défilé regroupe environ 1.000 participants et attire la foule. Inimaginable dans le contexte actuel.  (Photo: Edouard Olszewski/Archives Paperjam)

Le défilé regroupe environ 1.000 participants et attire la foule. Inimaginable dans le contexte actuel.  (Photo: Edouard Olszewski/Archives Paperjam)

Crise sanitaire oblige, de nombreuses manifestations festives ont été annulées. Le programme de la Fête nationale, célébrée les 22 et 23 juin, est aussi fortement impacté. Il n’y aura pas de défilé militaire cette année.

La Fête nationale du 23 juin aura lieu en mode plus que mineur cette année, la crise sanitaire n’étant pas encore un mauvais souvenir. Si des réflexions sont toujours en cours pour trouver des alternatives, dit-on à Paperjam, le programme sera largement impacté.

Traditionnellement, les festivités débutent dès le 22 juin avec la retraite aux flambeaux – le «Fakelzuch» –, puis le feu d’artifice qui attire plus de 100.000 personnes de toute la Grande Région. La soirée se poursuit toujours tard dans la nuit en différents lieux de la capitale, entre concerts et dégustations. La décision a été prise par la Ville de Luxembourg d’annuler l’ensemble de ces festivités depuis plusieurs semaines puisque le Premier ministre avait annoncé leur organisation impossible.

Pas de défilé militaire, mais des coups de canon

La traditionnelle relève solennelle de la garde qui a lieu le 22 juin à 16h devant le palais grand-ducal donne le coup d’envoi des célébrations et était en sursis. «Elle n’aura pas lieu non plus cette année», confirme l’armée.

Par contre, le lendemain, le tir des coups de canon sont maintenus.

C’est maintenant confirmé: le défilé militaire passe aussi à la trappe. La gestion des 1.000 participants et du public semble trop compliquée, même au Kirchberg, où cet événement a pris ses quartiers en raison des travaux du tram.

Le Te Deum a également été annulé.

En France, décision a été prise de remplacer le traditionnel défilé du 14 juillet par une cérémonie place de la Concorde. Elle réunira 2.000 participants et 2.500 invités, au plus, et mettra notamment à l’honneur le personnel soignant qui a lutté face au Covid-19.