POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Mobilité

Pas de bus à haut niveau de service entre Esch et Thionville



Un modèle de bus à haut niveau de service circulant dans l’agglomération de Metz. (Photo: Wikimedia Commons)

Un modèle de bus à haut niveau de service circulant dans l’agglomération de Metz. (Photo: Wikimedia Commons)

Le ministre de la Mobilité et des Travaux publics a tordu le cou à la rumeur: aucune étude n’est en cours pour concrétiser une ligne de «bus à haut niveau de service» entre Esch et Thionville.

Les réseaux sociaux d’abord et quelques médias ensuite affirmaient que des négociations étaient en cours entre les gouvernements luxembourgeois et français afin de réaliser une ligne de «bus à haut niveau de service» (BHNS) entre Esch et Thionville. Questionné à ce sujet, le ministre de la Mobilité et des Travaux publics, également vice-Premier ministre, François Bausch (déi Greng), a douché tous les espoirs. «La réalisation d’une ligne de ‘bus à haut niveau de service’ entre Thionville et Esch-sur-Alzette n’est pas étudiée», a-t-il indiqué.

De même, la revitalisation de la ligne ferroviaire Longwy-Belval-Thionville n’est pas à l’ordre du jour. Elle avait été supprimée en 2016, en raison de la faible demande, «au profit du renforcement de l’offre sur la ligne ferroviaire Metz-Thionville-Luxembourg, qui connaît une demande de transport très importante vers l’agglomération de la ville de Luxembourg».

Une liaison Audun-le-Tiche/Esch

En revanche, comme déjà annoncé , une étude est en cours pour la mise en service d’une liaison transfrontalière entre Audun-le-Tiche et Esch. Avec comme double objectif d’améliorer «l’offre transfrontalière en transports en commun en garantissant un minimum de transbordements» et une nette augmentation de «l’offre cyclable transfrontalière entre Audun-le-Tiche et Esch». Le résultat de l’étude vise à remplacer la navette ferroviaire entre les deux villes par une piste cyclable et un corridor de priorisation pour les bus, «permettant de garantir un haut niveau de service».

«Une future ligne de bus transfrontalière, arrivant de Thionville et ayant comme destination la région Sud, pourra également profiter de l’infrastructure du ‘corridor BHNS transfrontalier’ entre Esch-sur-Alzette et Audun-le-Tiche», a encore indiqué François Bausch.