COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Communication

Digest

Paperjam Express: ce qu’il faut retenir ce lundi



Paperjam Express, c’est une sélection des informations à absolument retenir de cette journée. (Photo: Maison Moderne)

Paperjam Express, c’est une sélection des informations à absolument retenir de cette journée. (Photo: Maison Moderne)

Chaque jour, Paperjam vous propose une sélection des informations les plus importantes et pertinentes de la journée, déclinées sous forme de résumés. À lire, mais aussi à écouter, et à approfondir sur le site paperjam.lu.

Le Luxembourg présente son plan pour l’hydrogène propre

Aujourd’hui, l’industrie consomme 450 tonnes d’hydrogène fossile. Le Luxembourg veut passer à 100% de renouvelable d’ici 2030. Avant de lancer la décarbonation progressive d’autres procédés, principalement dans l’industrie et les transports. Le but: une réduction de 20% des émissions de gaz à effet de serre.

Plus coûteux que l’électrique, l’hydrogène apparaît comme une alternative pour des processus difficiles à électrifier. Cet élément chimique permet de produire de l’énergie sans émettre de CO2. Il fait donc partie des solutions pour atteindre la neutralité climatique en 2050. Le Luxembourg sera principalement importateur d’hydrogène, son extraction demandant beaucoup d’énergie. Des coopérations pourraient se faire au niveau du Benelux et de la Grande Région, où des discussions sont en cours sur son transport et son stockage.

Alphabet fait confiance à Cartrust

À la suite de la cessation d’activité d’Alphabet au Luxembourg, la filiale de BMW en matière de leasing professionnel a décidé de faire confiance à Cartrust, un acteur local et luxembourgeois.

Depuis le 1er juillet, Cartrust, fondée en 2007, a rejoint le réseau OneNet d’Alphabet. La filiale de BMW, mastodonte de la mobilité professionnelle avec plus de 700.000 voitures de leasing et véhicules utilitaires légers toutes marques confondues, a décidé d’arrêter ses activités dans les très petits pays, dont le Luxembourg. Pour autant, pas question d’abandonner les quelque 3.000 véhicules sous gestion au Grand-Duché. Concrètement, si les contrats actuels restent sous la gestion d’Alphabet, Cartrust sera recommandée par la société allemande pour tous les nouveaux contrats et modifications éventuelles de ceux déjà existants.

Un partenariat qui doit ouvrir de nouvelles perspectives de croissance pour Cartrust.

Olivier Toth va présider l’European Arenas Association

Le CEO de la Rockhal a été élu président de l’European Arenas Association (EAA) , un groupement qui défend les intérêts des 34 principales arènes festives d’Europe. Il remplace John Langford, COO d’AEG Europe (une société en charge de plusieurs «arènes» dédiées entre autres à la musique en Europe), qui se retire après avoir terminé son mandat de deux ans. Membre très actif de l’association, Olivier Toth a été cofondateur du sous-groupe de l’EAA nommé Arena Resilience Alliance (ARA) pendant la crise sanitaire, afin de permettre au secteur des «arènes» musicales de parler d’une seule et même voix avec les organes directeurs de l’Union européenne.

Mais aussi…

Carlo Back démissionne

Au conseil communal de ce lundi, Carlo Back (déi Gréng) a annoncé sa démission en tant que conseiller communal de la Ville de Luxembourg, après 16 années d’engagement, notamment dans l’éducation et les transports en commun. Maria Eduarda de Macedo prendra la relève. Il démissionnera également de sa fonction de député début 2022.

Un nouveau juge européen

Nommé juge européen le 10 septembre dernier par les représentants des gouvernements des États membres, Pēteris Zilgalvis est entré en fonction aujourd’hui, après une audience solennelle de la Cour de justice européenne située à Luxembourg.

Ce Lituanien de 57 ans, diplômé en sciences politiques et docteur en droit, a occupé plusieurs hautes fonctions, notamment au sein du Parlement européen, des Nations unies ou de la Commission européenne, où il a été, entre autres, chef de l’unité «Innovation numérique et Blockchain» de 2016 à 2021.

Ikea reconnaît un taux de pénurie de 20% dans ses rayons

La pénurie de matériaux touche aussi le géant suédois de la décoration, Ikea. Interrogée par Les Échos, la direction de la chaîne de magasins en France admet une pénurie de 20% en rayons. 15% concernent de petits produits (crochets, rideaux de douche), et 5%, des meubles.