LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Culture

European Arenas Association

Olivier Toth, nouveau président de l’EAA



Olivier Toth (à droite) est désormais en charge de défendre les arènes européennes. (Photo: Matic Zorman/Paperjam)

Olivier Toth (à droite) est désormais en charge de défendre les arènes européennes. (Photo: Matic Zorman/Paperjam)

Le patron de la Rockhal a été élu président de l’European Arenas Association, un groupement qui défend les intérêts des 34 principales arènes festives d’Europe. 

Olivier Toth , actuel CEO de la Rockhal, a été élu président de l’European Arenas Association. Il remplace John Langford, COO d’AEG Europe (une société en charge de plusieurs «arènes» dédiées entre autres à la musique en Europe), qui se retire après avoir terminé son mandat de deux ans.

«Je ne pouvais pas penser à une meilleure personne qu’Olivier Toth pour diriger l’EAA. Depuis qu’il a rejoint l’association, Olivier a travaillé sans relâche au nom des membres pour atteindre l’objectif de l’association, à savoir renforcer les liens avec l’Union européenne et le poids de la parole de l’EAA au niveau européen», a souligné le président sortant.

Membre très actif de l’association, Olivier Toth a été cofondateur du sous-groupe de l’EAA nommé Arena Resilience Alliance (ARA) pendant la crise sanitaire afin de permettre au secteur des «arènes» musicales de parler d’une seule et même voix avec les organes directeurs de l’Union européenne. À noter qu’ARA a participé à la création d’un cadre uniforme pour mettre en place des bonnes pratiques et des mesures obligatoires à l’organisation d’événements respectant les normes sanitaires du moment.

De son côté, Olivier Toth s’est dit honoré d’être nommé président de l’EAA. «J’ai hâte de continuer à développer et à réaliser les objectifs de l’EAA et de continuer à travailler en étroite collaboration avec l’UE sur des sujets liés aux arènes. Grâce à l’Arena Resilience Alliance, nous avons vu comment les arènes jouent un rôle vital en tant que plaque tournante de l’écosystème des événements en direct, et combien il est nécessaire d’avoir une voix collective pour notre industrie. Je pense que nous pouvons tous convenir que le monde dans lequel nous retournons n’est pas le même que celui que nous avons laissé derrière nous, et je suis convaincu que l’EAA et son sous-groupe ARA travailleront à la construction d’un secteur européen des événements live plus fort et plus unifié», a-t-il indiqué, dans une communication officielle. 

L’EAA représente 34 arènes dans 20 pays pour un total de plus de 2.900 événements annuels attirant 19 millions de personnes. Forte de ces chiffres, l’EAA se positionne comme un acteur économique européen essentiel tant au niveau de l’emploi que du tourisme de loisir et sportif au sein de ses arènes.