POLITIQUE & INSTITUTIONS — Economie

Bilan

Le nombre de faillites reste stable



Depuis le début de l’année, la justice a prononcé 100 faillites en janvier et 96 en février. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne/Archives)

Depuis le début de l’année, la justice a prononcé 100 faillites en janvier et 96 en février. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne/Archives)

Au cours des deux premiers mois de l’année 2022, 196 entreprises ont été déclarées en faillite et 170 ont été mises en liquidation.

Selon les données du ministère de la Justice et l’analyse du Statec, l’évolution du nombre de faillites au Grand-Duché est restée relativement stable en comparaison avec les années précédentes.

Depuis le début de l’année, la Justice a prononcé 100 faillites en janvier et 96 en février. Avec 196 faillites en deux mois, c’est un peu plus qu’en 2021 sur la même période, quand la Justice avait prononcé 167 faillites. Mais c’est également moins qu’en 2020 (270 faillites prononcées en janvier et février) et qu’en 2019, période où la justice avait prononcé 202 faillites.

«Un tiers des faillites de janvier et février 2022 concerne les sociétés de holding et fonds de placement et près d’une entreprise en faillite sur cinq (19%) est classée dans la branche du commerce», précise le Statec.

Au niveau des liquidations, la tendance est même en baisse. Au cours des deux premiers mois de l’année, les tribunaux luxembourgeois ont prononcé la liquidation de 170 sociétés. Le nombre de liquidations de janvier (82) et février (88) derniers est légèrement en dessous du nombre moyen de liquidations prononcées par mois en 2021, à savoir 92 liquidations.

Comme pour les faillites, les sociétés les plus impactées par les liquidations en janvier et février 2022 sont celles de type holding et les fonds de placement (63 liquidations ou 37% du total) et celles issues de la branche du commerce (35 liquidations ou près de 21% du total).