POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Cette semaine

Le gouvernement en place, Wiseler simple député



finalisationgouvernement.jpg

Les trois partis qui reconduisent leur coalition doivent se prononcer d’ici mardi soir. (Photo: Matic Zorman)

C’est une semaine très politique qui s’ouvre. Alors que le 2e gouvernement DP-LSAP-Déi Gréng se met en place, l’actuel chef de file du CSV, Claude Wiseler, devrait redevenir «simple député».

Sept semaines après les élections, l’actualité politique gagne en densité. Après une relative accalmie postélectorale durant laquelle les résultats ont été analysés et décortiqués, après la séquence «Planetary Resources», l’agenda devient concret du côté du gouvernement. Et Claude Wiseler a choisi de faire une annonce sur son avenir.  

Lundi, signature de l’accord de coalition

Le DP, le LSAP et Déi Gréng, qui ont bouclé plus tôt que prévu leur accord de coalition, se retrouvent ce lundi à 15h au ministère des Affaires étrangères pour une dernière séance de travail plénière. 

Les ultimes détails seront peaufinés, avant la signature, devant la presse, de l’accord de coalition par le formateur Xavier Bettel et les chefs de délégation: Corinne Cahen pour le DP; Étienne Schneider pour le LSAP et Félix Braz pour Déi Gréng. Il sera 17h.

L’accord sera ensuite rendu public et mis en ligne, comme indiqué jeudi par Xavier Bettel lors de la présentation des points-clés.

Vendredi, le DP, le LSAP et Déi Gréng se sont réparti les postes ministériels.

Mardi, les partis doivent se prononcer

Deuxième acte vers l’entrée en fonction du nouveau gouvernement: le feu vert des partis concernés. Le LSAP organise un congrès extraordinaire mardi à 18h30 au Centre culturel Paul Barblé de Strassen pour, selon l’ordre du jour, «se prononcer sur la participation du LSAP au prochain gouvernement».

Au même moment, Déi Gréng se réunit, également en congrès extraordinaire, à l’Abbaye de Neumünster. Il sera question du document pour les cinq prochaines années et de la présentation de la «délégation gouvernementale telle que proposée par l’exécutif du parti».

Le DP se réunira également mardi soir, à 18h30, au Centre Culturel "Schéiss", Val Saint-Croix.

Mercredi, le gouvernement chez le Grand-Duc, Wiseler s’exprime

Car mercredi après-midi doit être marqué par un moment important et symbolique: la prestation de gouvernement devant le Grand-Duc. Aucune invitation officielle n’a encore été envoyée à la presse, mais le formateur évoque ce planning depuis que les négociations ont été bouclées.

C’est aussi mercredi que Claude Wiseler doit se prononcer sur son avenir politique. Celui qui prétendait au poste de Premier ministre pour le CSV avait été confirmé en tant que chef de file au lendemain de la défaite au scrutin législatif du 14 octobre. Et ce jusqu’à la mise en place du gouvernement. 

Comme nos confrères du Wort l’indiquent dans leur édition de ce lundi, Claude Wiseler devrait se retirer de sa fonction de président du groupe parlementaire, au profit de la députée du Nord, Martine Hansen. Ce que Claude Wiseler a confirmé sur 100,7 en tant qu’invité de la rédaction.

Il s’agit du premier acte du renouveau des cadres qui se profile au sein du CSV. Le second viendra lors du congrès national prévu pour le 26 janvier prochain, au centre culturel de Moutfort. Une nouvelle génération représentée par le député du Centre et premier échevin de la capitale, Serge Wilmes, qui devrait prétendre à des fonctions à la tête de la formation politique.