ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Transformation digitale: quelles sont les étapes-clés?

«Comprendre la transformation à l’œuvre»


Retour au dossier

900x600_celine-lorenzini.jpg

Si les grandes sociétés et les très petites structures, plus agiles, ont déjà entamé leur transition digitale, ce n’est pas le cas des entreprises de tailles intermédiaires. Souvent spectatrices de cette nouvelle révolution, elles hésitent, tardent, et finalement, se mettent en péril.

D’après le Baromètre de la transformation digitale 2016 réalisé par Cycoma, 60% des entreprises ont entamé leur transformation digitale. 

Les facteurs de la passivité de certains acteurs sont nombreux: investissements financiers importants, difficulté à recruter des experts, peur du changement... En plus de ces critères, se pose la question de la stratégie dans sa globalité. Et si la direction y est nécessairement impliquée, encore faut-il qu’elle soit un moteur pour garantir la réussite de sa transformation digitale! La question est donc souvent épineuse… Perçu comme une menace, ce sujet est trop souvent (et discrètement) glissé sous le tapis.

Une question de vision 

Mais s’il s’agissait en réalité d’une véritable opportunité? Lors de son intervention à la conférence «Women in Business» organisée en novembre dernier, Henri D’Origny, dessinateur chez Hermès, a très bien exprimé les enjeux actuels en racontant la transition qu’a rencontrée la marque de luxe… il y a plus d’un siècle!

Alors que les véhicules se démocratisaient et que les déplacements à cheval étaient progressivement abandonnés, la maison Hermès, alors spécialisée dans la sellerie, se trouva face à un nouvel enjeu: comment survivre à cette révolution? Henri D’Origny a alors expliqué que si Hermès n’avait pas intégralement repensé son métier pour se réinventer, l’entreprise aurait très probablement disparu.

Le risque actuel est identique. Le digital a engendré une ère de transition qui apporte un très grand nombre d’opportunités pour les entreprises qui savent s’adapter aux nouveaux usages.

Le digital a engendré une ère de transition.

Cécile LorenziniCécile Lorenzini, Directrice Marché luxembourgeois (Vanksen)

Révolution multisectorielle

En quelques années seulement, la maturité du digital et les innovations qui en découlent ont profondément modifié les habitudes et les comportements du consommateur: il est roi et attend les meilleurs services personnalisés, au meilleur prix et… maintenant!

Pour comprendre l’importance du phénomène, il n’y a qu’à observer le succès rencontré par des solutions telles que Uber ou Airbnb. Toutes les sociétés sont impactées, quels que soient leurs secteurs d’activités, leurs tailles ou les cibles qu’elles adressent. Et si les acteurs B2B se sentent parfois épargnés par ces bouleversements, ce n’est qu’une illusion. Qu’il s’agisse de B2C ou de B2B, la problématique est similaire: le consommateur conserve des comportements identiques vis-à-vis du digital, qu’il évolue dans un cadre privé ou professionnel.