ENTREPRISES & STRATÉGIES — Industrie

Acquisition d’Essar Steel

ArcelorMittal accède enfin au marché indien



mittal.jpg

Lakshmi Mittal, associé à Nippon Steel, a gagné la mise pour Essar Steel. (Photo: Shutterstock)

Le géant de l’acier ArcelorMittal entre sur le marché indien. Il a obtenu le feu vert des créanciers pour la reprise du groupe Essar Steel, à l’arrêt pour insolvabilité depuis plus d’un an.

ArcelorMittal vient d’obtenir le feu vert des créanciers d’Essar Steel pour la reprise de l’entreprise. Une opération à 6 milliards d’euros pour le géant mondial de l’acier, mais qui lui permet d’entrer enfin sur le marché indien.

La journée du 26 octobre a sans doute eu une saveur particulière pour Lakshmi Mittal. Le président du premier groupe sidérurgique mondial a enfin reçu son «passeport» pour entrer sur le marché indien.

Associé à Nippon Steel & Sumitomo Metal, ArcelorMittal avait fait une offre, en mars dernier, pour reprendre le groupe indien Essar Steel, soumis à une procédure d’insolvabilité depuis août 2017. C’est désormais chose faite. Les deux partenaires seront à quasi-égalité, mais le groupe luxembourgeois sera majoritaire.

Un marché en croissance

Outre le fait symbolique de revenir sur le marché indien après avoir quitté le pays en 1976, cette opération permet à Lakshmi Mittal de prendre pied sur le deuxième marché mondial de l’acier après la Chine. Il devrait encore croître de manière importante dans les prochaines années, au vu des grands projets d’infrastructure programmés.

Essar Steel est le plus grand producteur d’acier plat dans l’ouest de l’Inde avec une production annuelle de 6,6 millions de tonnes. À moyen terme, ArcelorMittal espère la faire passer à 8,5 milliards de tonnes et entre 12 et 15 millions à plus long terme.