POLITIQUE & INSTITUTIONS — Economie

tourisme d’affaires

François Lafont, CEO du Luxembourg Convention Bureau



244516.jpg

François Lafont, à gauche de l’image, est devenu le CEO du GIE Luxembourg Convention Bureau. (Photo: Paperjam)

François Lafont, ancien gestionnaire du Convention Bureau de Toulouse, vient d’entrer en fonction à la tête du Luxembourg Convention Bureau, un GIE créé fin 2018 par le ministère de l’Économie et la Ville de Luxembourg.

Atteindre le top 50 des pays accueillant des événements Mice (Meetings, Incentives, Conferencing, Exhibitions). L’objectif affiché  en septembre dernier  par Francine Closener (LSAP), alors secrétaire d’État à l’Économie, reste celui du secteur. C’est ce qu’a annoncé ce matin le ministre du Tourisme  Lex Delles  (DP) lors d’une conférence de presse.

La bourgmestre de la Ville de Luxembourg  Lydie Polfer  ainsi que  Serge Wilmes , premier échevin et président du groupement d’intérêt économique Luxembourg Convention Bureau (LCB), étaient également présents pour présenter ce bureau des congrès créé en fin d’année 2018.

Deux millions d’euros de budget en 2020

La conférence de presse a aussi permis de présenter François Lafont, premier CEO du LCB.

«Le fait d’avoir regroupé les compétences du ministère et de la Ville au sein du LCB est une force pour le Luxembourg», a confirmé celui qui était auparavant gestionnaire du Convention Bureau de Toulouse. «Le positionnement du pays, au cœur de l’Europe, mais aussi sur les nouvelles technologies, l’innovation ou encore la fintech, est également un atout.»

Pour «asseoir» le Grand-Duché dans le paysage des événements Mice, l’objectif du LCB est de faire progresser de 20% la partie Incentives («congrès» en français), d’ici à 2023. Son budget pour l’année 2019 est de 1,7 million d’euros.

«Il sera porté à deux millions d’euros l’année prochaine», a expliqué Lex Delles. Le cluster Mice Luxembourg a également été intégré à la nouvelle structure du LCB.

L’avenir de Luxexpo The Box a également été évoqué, le sujet ayant déjà été abordé  en juillet dernier . La bourgmestre de Luxembourg a expliqué que le site «restera au Kirchberg aussi longtemps qu’il n’existera pas d’alternative».

Et Lex Delles d’ajouter que des études seraient en cours. Pour rappel, le bail de Luxexpo The Box arrive à échéance en mars 2028.