POLITIQUE & INSTITUTIONS
POLITIQUE

Futur du site

Luxexpo pourrait écrire son avenir au Findel



capture_decran_2018-07-19_a_14.51.56.png

En bordure du centre de rétention, le site qui fait face au siège de Luxembourg Air Rescue présente l’avantage d’être à proximité de l’aéroport, prisé pour les congrès d’affaires. (Photo: Geoportail.lu / capture d'écran)

L’avenir de Luxexpo The Box pourrait s’écrire au Findel. C’est ce que détaille à Paperjam Francine Closener. La secrétaire d’État à l’Économie veut doter le pays d’une nouvelle structure modulable pour des congrès et foires ciblés.

Quel futur pour Luxexpo The Box? À quelques semaines des élections, l’avenir de l’infrastructure événementielle, son départ du Kirchberg et la réaffectation du site existant en logements (entre autres) attisent les discussions.

L’idée du déménagement, qui ne rencontre pas d’opposition de la part des parties prenantes, sera la semaine prochaine sur la table du conseil de gouvernement. Les ministres se pencheront juste avant les vacances sur la question de principe suivante: disposer d’un nouvel outil pour continuer à attirer des foires et congrès. 

«Si on veut développer le tourisme de congrès, nous avons besoin d’infrastructures dédiées», déclare à Paperjam Francine Closener, secrétaire d’État à l’Économie. «Il s’agit bien entendu de l’European Convention Center et de Luxexpo, dont le site n’est plus optimal et qui pourrait être affecté à autre chose.»

Des besoins et un site modulables

Comme l’indiquait le Land dans son édition du 13 juillet dernier, différents sites sont à l’étude. La piste privilégiée par le ministère de l’Économie se situe au Findel, plus précisément à côté du centre de rétention, sur la commune de Sandweiler. «Le site appartient déjà à l’État, ce qui pourrait faciliter les choses. Il se prête pour devenir le nouveau foyer de la Luxexpo», ajoute Francine Closener. 

Vue aérienne du site envisagé.

La capacité du site (quelque 75.000 mètres carrés) et sa proximité avec l’aéroport ouvriraient une intégration dans le concept d’Airport City, présenté en juin 2016. Resterait à prolonger le tram de quelques centaines de mètres après qu’il ait atteint le Findel à l’horizon 2021. Le volet mobilité et infrastructures serait en effet à prendre sérieusement en compte autour d’une rue de Neudorf déjà saturée aux heures de pointe.

25.000 mètres carrés seraient suffisants.

Francine Closener, secrétaire d’État à l’Économie 

Pour affiner la stratégie du tourisme de congrès et d’expos, le ministère de l’Économie a commandé une étude auprès des consultants d’Euro Asia Consulting (basés en Allemagne). 

«Actuellement, Luxexpo dispose de 33.000 mètres carrés, et les résultats de l’étude concluent que c’est un peu trop pour fonctionner d’une manière efficiente», note Francine Closener. «25.000 mètres carrés seraient suffisants. Nous avons besoin d’une structure plus flexible et modulable.» Un hôtel et des commerces pourraient venir compléter le concept visant à attirer des événements d’organismes étrangers autour de 1.500 participants pour les congrès professionnels. 

Mieux cibler les foires et salons 

Alors que l’avenir des foires et salons pourrait être remis en question à l’heure du digital, le ministère de l’Économie semble avoir trouvé une boussole au travers des résultats de l’étude. 

Il sera important d’organiser des congrès en relation avec les secteurs économiques prioritaires.

Francine Closener, secrétaire d’État à l’Économie

«Nous pensions que l’avenir des foires serait vers le monde professionnel, mais ce n’est pas le cas pour le Luxembourg», pointe Francine Closener. «Le grand public pourra être développé davantage, mais en ciblant sur base de ‘communities’. Je pense au festival BD à Contern comme exemple de réussite autour d’une communauté, ou encore au salon Vakanz, qui est très ciblé même s’il est grand public.» À l’inverse du Springbreak, que la secrétaire d’État considère comme trop «fourre-tout».

Les congrès seraient l’autre pièce maîtresse. «Il sera important d’organiser des congrès qui sont en relation avec les secteurs économiques prioritaires pour le pays, comme l’ICT», ajoute Francine Closener. «C’est évident, mais jusqu’à présent, il n’y avait pas de stratégie en la matière.»

Parties prenantes

Si la piste du Findel se concrétise, les autres acteurs concernés, à savoir la Chambre de commerce et la Ville de Luxembourg – déjà consultés pour l’étude sectorielle –, devront forcément être associés à la suite du projet, qui fait l’objet de réflexions interministérielles depuis 2016.

Quel avenir pour le site actuel au Kichberg? Bâties sur un foncier appartenant à l’État via le Fonds Kirchberg, les infrastructures sont propriété de la Sipel (Société immobilière du parc des expositions de Luxembourg), détenue aussi par l’État. L’exploitant Luxexpo The Box est une société dont l’actionnaire majoritaire est la Chambre de commerce, avec la Ville de Luxembourg comme autre partenaire principal.

Les actionnaires de Luxexpo The Box ont plaidé lundi pour un calendrier sur 10 ans, en marge de la présentation d’une étude soulignant l’impact de la structure sur l’économie du pays.

Francine Closener ne serait pas opposée à un déménagement plus rapide. D’ici là, la secrétaire d’État espère recevoir le feu vert final du collège échevinal dans le projet de création d’un guichet unique pour le tourisme d’affaires.