POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

dernier obstacle

Les Lords ont approuvé le Brexit à l’unanimité



Le projet de loi du Premier ministre Boris Johnson n’a pas pu être amendé par la Chambre des Lords. (Photo: Shutterstock)

Le projet de loi du Premier ministre Boris Johnson n’a pas pu être amendé par la Chambre des Lords. (Photo: Shutterstock)

Le processus du Brexit suit son cours. Ne reste plus à la reine qu’à signer le projet de loi approuvé par le Parlement britannique et, mercredi soir, par la Chambre des Lords.

Le Brexit est lancé , et plus rien ne semble pouvoir encore l’arrêter.  Après un premier vote au Parlement britannique,  c’est la Chambre des Lords qui devait donner son avis quant au projet de loi confirmant l’accord de départ de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne obtenu par Boris Johnson.

Dans un premier temps, celle-ci avait suggéré d’amender le texte. Proposition rapidement refusée par le Parlement. Les pairs du royaume britannique, non élus, ont donc dû s’incliner et ont finalement approuvé le texte à l’unanimité, sans le modifier.

Reste maintenant à la reine à promulguer le texte. Les jeux seront alors faits, et le 31 janvier, le Royaume-Uni ne sera plus membre de l’UE. Les négociations quant aux futurs accords avec l’Union européenne pourront dès ce moment se poursuivre.