POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

après le dramatique incendie

L’hommage européen à Notre-Dame de Paris



Le président du Conseil européen, Donald Tusk, et celui de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, ont livré un vibrant hommage à la cathédrale Notre-Dame de Paris, dévastée par les flammes lundi soir.

Les tenants de l’exécutif européen se sont adressés mardi matin aux eurodéputés – et ce pour la dernière fois avant le scrutin du 26 mai –, devant lesquels ils devaient livrer leurs conclusions après le Conseil européen spécial du 10 avril dédié au Brexit .

Ils ont profité de leur présence dans l’hémicycle de Strasbourg pour exprimer une pensée à l’égard de la France abasourdie par l’incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame lundi soir.

Donald Tusk a évoqué sa «solidarité avec la nation française tout entière», rappelant que sa ville natale, Dantzig, avait été détruite à 90% avant d’être reconstruite. «Vous reconstruirez votre cathédrale», a-t-il souligné, appelant également les autres États membres à s’impliquer dans cette tâche. «L’incendie de la cathédrale Notre-Dame nous a rappelé encore une fois que nous sommes liés par quelque chose de plus important et profond que les traités.»

Lui succédant à la tribune, Jean-Claude Juncker a évoqué une «journée terrible pour tous ceux qui aiment la France et qui aiment Paris», un «endroit dont nous aimons toujours retomber amoureux». Il a ajouté que la Commission avait déjà marqué son accord pour «appuyer» la France dans ses «efforts» à la suite de cette tragédie.