POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Incendie

Au chevet de Notre-Dame de Paris



232776.png

Il faudra sans doute de nombreuses années pour restaurer le monument. (Photo: Twitter)

L’incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris a causé des dégâts immenses. Mais déjà, de nombreuses initiatives sont prises pour financer les travaux de restauration à venir.

Patrimoine mondial de l’humanité, monument historique le plus visité en Europe, la cathédrale Notre-Dame de Paris est blessée, mais pas morte. Après une lutte intensive contre le feu, les pompiers de Paris ont pu maîtriser le sinistre et sauver l’intégrité de ce qui restait de la structure du bâtiment gothique.

Mais les dégâts sont immenses. La charpente des 12e et 13e siècles est quasi intégralement détruite, les voûtes se sont effondrées, les vitraux ont explosé, le mobilier religieux est en grande partie en fumée... Selon l’historien Odon Vallet, ils pourraient se chiffrer en milliards d’euros. Et les travaux de rénovation s’étaler sur plusieurs dizaines d’années.

Souscription nationale

Le président Emmanuel Macron a annoncé dans la nuit qu’une souscription publique serait lancée rapidement afin de réunir les fonds nécessaires.

Plusieurs appels aux dons ont aussi été lancés via internet. Le premier, via le site Dartagnans, a récolté 14.000 euros en quelques heures. Le second, organisé par Leetchi, avait reçu près de 10.000 euros à minuit. 

La Fondation du patrimoine a annoncé qu’elle ouvrirait son propre service de dons dès ce mardi.

Artemis débloque 100 millions

Artemis, société d’investissements de la famille Pinault, va aussi débloquer 100 millions d’euros pour participer à la reconstruction.

Aux États-Unis, la French Heritage Society, organisation installée à New York qui se consacre à la préservation des trésors architecturaux et culturels français, a lancé une page web pour collecter des fonds.

232777.png

La French Heritage Society a déjà lancé un appel aux dons. (Photo: capture d'écran FHS)

D’autres initiatives vont évidemment voir le jour rapidement.