LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Bien-être & Sport

Running

L’ING Night Marathon n’affiche pas complet



Il n’y aura pas d’athlètes professionnels africains invités sur cette édition du marathon luxembourgeois. (Photo: Nader Ghavami/Maison Moderne/Archive)

Il n’y aura pas d’athlètes professionnels africains invités sur cette édition du marathon luxembourgeois. (Photo: Nader Ghavami/Maison Moderne/Archive)

12.000 participants. Tel est le nombre d’inscrits annoncé ce mardi par les organisateurs du marathon luxembourgeois. Assez loin des 16.000 qui étaient la norme lors des dernières éditions. Les inscriptions sont donc toujours ouvertes.

Erich François, directeur et fondateur de Step by Step, la société organisatrice de l’ING Night Marathon, était un peu mitigé ce mardi au moment de la conférence de presse de présentation d’une 15e édition qui se tiendra le 28 mai prochain, trois ans après la précédente.

D’un côté, il savourait «le retour de la fête, trois ans plus tard», glissant juste après: «On sait que le marathon est la plus grande fête dans la ville de Luxembourg. Cette année, on va tout faire afin que ce soit la meilleure de toutes les éditions!» Mais de l’autre, il était bien obligé de reconnaître qu’avec 12.000 inscrits à l’heure actuelle, on est relativement loin des standards de ces dernières années. «D’habitude, nous affichons complet dès février… Ici, les inscriptions sont toujours ouvertes (jusqu’au 10 mai, ndlr).»

Les participants étrangers sont bien là

Un constat qui n’est pas vraiment une surprise, le même ayant déjà été dressé concernant d’autres organisations européennes de renom ces derniers mois.

La raison est forcément en lien avec la crise sanitaire, mais n’est pas à chercher du côté des participants venant de l’étranger. «À ce niveau-là, nous nous situons dans les mêmes eaux que lors des dernières éditions. On retrouvera ainsi des coureurs en provenance de 42 pays», explique d’ailleurs Erich François. Pour l’organisateur, cette diminution est majoritairement due au fait que les différents groupes d’entraînement présents en entreprise n’ont pas fonctionné normalement ces derniers mois. «Le running a beau être un sport individuel, on s’entraîne collectivement. Et ces derniers mois, cela n’a pas été le cas. Du coup, ceux qui s’exercent habituellement ensemble, se motivent l’un l’autre, se poussent, ne sont, pour beaucoup, pas là. D’ailleurs, si on compare par rapport aux dernières éditions, ce sont majoritairement des semi-marathoniens qui manquent à l’appel…»

Erich François a présenté, ce mardi 3 mai, la 15e édition de son marathon.  (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

Erich François a présenté, ce mardi 3 mai, la 15e édition de son marathon.  (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

Après deux éditions annulées en raison du Covid, on comprend aisément à quel point un tel phénomène peut être fâcheux sur le plan économique, pour une société qui annonce 1,6 million d’euros de budget et emploie cinq collaborateurs à plein temps toute l’année… «Mais on n’a jamais pensé à annuler cette édition ou même à arrêter», continue Erich François. «Ce marathon, c’est mon bébé!»

Le parcours a changé

Un bébé qui va beaucoup changer en 2022, avec un parcours inédit. «Tout simplement parce qu’on a eu à intégrer le tram», déclare l’organisateur, en souriant, qui explique avoir eu un an et demi pour mettre en place une nouvelle boucle «en collaboration avec les services de la Ville de Luxembourg, le CGDIS, etc. Cela a été un très gros boulot. Tout a changé au niveau du Kirchberg et du passage au Limpertsberg. Est-ce que le parcours est désormais plus dur qu’avant? Je ne sais pas… Le dénivelé total reste en tout cas le même, mais il pourrait bien y avoir quelques secteurs plus rapides qu’avant. S’il y avait eu des coureurs professionnels africains au départ, peut-être aurait-on pu rêver d’un nouveau record du parcours. Sans eux, on verra…»

Pas d’athlètes pros africains invités

L’absence de coureurs pros venus du continent africain: voilà un autre gros changement pour cette édition 2022. Aucun athlète éthiopien ou kényan ne sera invité à courir au Luxembourg. «Ils peuvent venir d’eux-mêmes et s’inscrire pour participer comme tout un chacun, mais nous ne payons pas le billet d’avion ou l’hôtel. Ce n’est pas une décision prise pour des raisons économiques (le gain se situe apparemment aux environs des 50.000 euros, ndlr). Plutôt sanitaire. Tout n’était pas clair en matière de vaccination, de document administratif à fournir, etc.»

Outre le marathon (42,195km), six autres courses seront au programme: le semi-marathon (21,0975km), le Team Run (quatre relayeurs pour le marathon), le 5 K for Success (5km), deux «minimarathons» pour enfants (4km et 1km), et le Roll & Run (7,3km) pour les personnes à mobilité réduite. Le tout sans contrainte sanitaire. «Mais nous avons pris l’initiative d’offrir un masque à l’issue des courses à tous ceux qui le souhaiteront», conclut l’organisateur.