COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Management

françoise kuth (membre du jury du paperjam top 100)

«L’influence peut s’exercer de manières très différentes»



«Il nous importait de relever des profils justement de secteurs d’activité plus petits», révèle Françoise Kuth. (Photo: Jan Hanrion/Maison Moderne)

«Il nous importait de relever des profils justement de secteurs d’activité plus petits», révèle Françoise Kuth. (Photo: Jan Hanrion/Maison Moderne)

La cérémonie du Paperjam Top 100 aura lieu ce mercredi soir. Tous les deux ans, à l’initiative de Paperjam, un jury d’experts indépendants établit le classement des décideurs économiques les plus influents du pays. Françoise Kuth, associée-gérante au cabinet  Beiler François Fritsch , en faisait partie.

La notion d’influence a été au cœur des arbitrages du jury, selon le principe du Paperjam Top 100. Comment appliquer la notion d’influence à différents profils? Quelle connotation avez-vous souhaité donner à cette vaste notion d’influence?

Françoise Kuth . – «L’influence peut s’exercer de manières très différentes. Quelqu’un a de l’influence quand son opinion est demandée dans son secteur d’activité spécifique, quand on a réussi à faire bouger les choses dans son secteur d’activité, quand on est un grand employeur, voire un créateur d’emplois à plus petite échelle, ou aussi quand, à côté de son métier, on est actif dans des boards importants pour l’économie luxembourgeoise.

Sur base de quelles valeurs avez-vous opéré vos choix? Quelle forme de leadership avez-vous souhaité mettre en avant via ce classement? Avez-vous souhaité donner un signal ou un message via ce classement?

«Sans évidemment oublier les grands leaders de la place économique, il nous importait de relever des profils justement de secteurs d’activité plus petits. Il y a des influenceurs dans de nombreux domaines, très importants pour l’économie luxembourgeoise aussi. Il nous était aussi important de ne pas trop nous focaliser sur ces grands personnages omniprésents depuis des décennies et qui sont pour nous déjà au-delà de tout classement, raison pour laquelle ils ont été sortis du classement et désignés comme les ‘sages émérites’. Ce qui ressort aussi clairement du classement, c’est une réalité économique indéniable: les représentants des fédérations des différents métiers ont repris de l’importance.

Qu’est-ce qui a été particulièrement difficile dans ce travail? Que retenez-vous de cette participation en tant que jurée?

«Des profils complètement différents ont été réunis pour former ce jury. Les connaissances ne sont pas les mêmes et, tout logiquement, les opinions divergent. Il faut bien se renseigner sur tous les profils en cause avant de se lancer dans les discussions et être prêt à faire des concessions.

Comment la crise actuelle a-t-elle pesé dans vos choix?

«Nous avons en effet créé une rubrique spéciale pour ceux qui ont eu une grande influence lors de la gestion du Covid-19. Même si les opinions divergent à ce sujet, sans cette gestion sur le terrain quand même très poussée, l’économie en aurait souffert bien plus.

Quelles (bonnes) surprises retenez-vous?

«Comme tout classement, il est propre aux discussions de ce jury. Toutefois, il reflète quand même très bien les acteurs importants de ces deux dernières années très particulières pour l’économie luxembourgeoise.

Quant à l’ambiance au sein du jury, elle était très sérieuse. Les circonstances ont fait aussi qu’on ne pouvait pas se retrouver tranquillement autour d’un long dîner pour faire amplement connaissance, mais il fallait se limiter à des réunions avec distanciation sociale ou à des vidéoconférences. Le classement n’aurait pas pour autant bougé, je pense.

La question qui fâche: comment l’influence a-t-elle opéré au sein du jury?

«C’est un jury composé de gens très très indépendants, les discussions étaient fort intéressantes!»

La cérémonie du Paperjam Top 100 aura lieu ce mercredi 16 décembre à partir de 19h depuis l’auditorium de PwC.

Pour la suivre:

- si vous êtes un CEO membre du Paperjam Club, vous pourrez profiter d’une plateforme exclusive pour rencontrer les lauréats et échanger avec vos pairs. Les inscriptions se font ici.

- une retransmission en streaming sera assurée sur le site internet  paperjam.lu et accessible à tous.

Plus de 1.000 personnes sont attendues en ligne pour ce qui sera la soirée incontournable de cette fin d’année.

Le classement du Top 100 et les biographies des lauréats seront publiés dans le magazine Paperjam, disponible en kiosque à partir du jeudi 17 décembre.