POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Urgence climatique

Ils manifestent devant la Chambre des députés



Sur les coups de 13h30 ce jeudi après-midi, des manifestants se sont rassemblés devant la Chambre des députés pour réclamer, à l’image du Royaume-Uni, l’instauration de l’«urgence climatique». Paperjam a recueilli leurs réactions.

Ce jeudi après-midi, vers 13h30, des citoyens, jeunes et moins jeunes, se sont rassemblés sur le parvis de la Chambre des députés pour réclamer des mesures fortes face aux enjeux environnementaux.

Parmi les manifestants présents (moins de cent personnes), nombreux ceux qui réclament l’instauration de l’«urgence climatique» au Luxembourg, comme celle adoptée début mai par la Chambre des députés à Londres. «Il est grand temps que les politiciens agissent», lance un manifestant à Paperjam. «Les citoyens sont prêts. Des initiatives naissent partout, à différentes échelles. Les gouvernements doivent passer à l’action.»

«Le climat doit être la priorité numéro un», confie un autre manifestant.

Séance publique à la Chambre concernant le climat

Et le débat sur la question s’est prolongé à la Chambre des députés, qui se réunissait en séance publique à 14 heures pour évoquer justement la question des déchets et du climat. Une thématique mise à l’ordre du jour suite à une demande de Déi Lénk.

Mais, au grand désespoir des manifestants, la résolution reconnaissant l’urgence climatique au Luxembourg a finalement été  rejetée  ce jeudi par la Chambre des députés.  

Une manifestation de plus grande ampleur pour le climat est attendue le  24 mai prochain à Luxembourg  et dans plusieurs autres pays d’Europe suite à l’appel lancé par Youth for Climate Luxembourg et  Rise for Climate Luxembourg. Le 24 mai prochain, les manifestants prévoient également de bloquer le trafic sur le Pont Rouge à Luxembourg en signe de protestation contre le «système».