POLITIQUE & INSTITUTIONS
POLITIQUE

Mobilisation d’ampleur au Luxembourg

Plus de 7.000 jeunes mobilisés pour le climat



Entre 7.000 et 7.500 lycéens ont défilé dans le centre-ville de la capitale ce vendredi pour dénoncer un certain «immobilisme politique» face à la «crise environnementale». Une manifestation organisée dans le cadre de la grève mondiale contre le réchauffement climatique. 

«Une seule solution, manifestation!» «Anticapitalisme!», scande la foule. Les lycéens sont venus par milliers dans la capitale pour manifester contre le réchauffement climatique. Entre 7.000 et 7.500 manifestants étaient au départ du Glacis ce vendredi midi, selon les estimations de la police, contactée par Paperjam.

«Nous sommes plus que satisfaits du nombre de participants», explique Zélie Guisset, 17 ans, élève à l’École européenne du Kirchberg et co-organisatrice de la marche Youth for Climate Luxembourg de ce vendredi.

«Nous espérions rallier plus de monde, mais là, nous sommes très contentes de la mobilisation», lance à Paperjam Élise Darras, 15 ans, élève à l’École européenne du Kirchberg et co-organisatrice également de la marche, que l’on retrouve en tête de cortège.

222817.jpg

Les manifestants dénoncent les effets du réchauffement climatique. Paperjam

Le gouvernement ne pense qu’à faire de l’argent.

Marie Nesca,  manifestante et élève,  Lycée Aline Mayrisch

Les manifestants brandissent leurs pancartes, tout en se dirigeant vers la place Guillaume II où les jeunes prendront la parole. Parmi la foule, 800 élèves du Lycée Aline Mayrisch ont fait le déplacement.

«C’est important d’être ici. Nous pensons que le gouvernement ne pense qu’à faire de l’argent et il ne prête pas assez d’attention à notre planète» explique à Paperjam Marie Nesca, 14 ans, élève au Lycée Aline Mayrisch.

«Il faut favoriser les énergies renouvelables et les modes de déplacement verts», lancent à leur tour Ken et Ian du Lycée Maacher.

Une mobilisation mondiale

Le mouvement Youth for Climate Luxembourg fait échos à l’appel d’une grève mondiale contre le réchauffement climatique, portée, entre autres, par la jeune Suédoise Greta Thunberg, devenue l’icône de la mobilisation contre le réchauffement climatique.

Au même moment à Luxembourg, et presque partout ailleurs en Europe et dans le monde, des centaines de milliers de jeunes, lycéens et étudiants sèchent les cours pour manifester contre le réchauffement climatique. On annonce des grèves dans  112 pays . De la Belgique à la France, en passant par le Canada et les États-Unis, où les  jeunes Américains  appellent leurs camarades à venir habillés en vert pour manifester.

Convaincus par l’urgence et la nécessité de faire bouger les choses, les jeunes organisateurs ne comptent pas s’arrêter là et prévoient d’autres actions dans les semaines et mois à venir.