POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Bilan Covid-19

Huit nouveaux décès en trois jours



Dimanche 9 janvier, 48 personnes étaient en soins normaux, 20 personnes en soins intensifs, et une personne en isolement en soins intensifs.  (Photo: Nader Ghavami/Maison Moderne/archives)

Dimanche 9 janvier, 48 personnes étaient en soins normaux, 20 personnes en soins intensifs, et une personne en isolement en soins intensifs. (Photo: Nader Ghavami/Maison Moderne/archives)

Le Covid-19 a fait huit nouvelles victimes entre vendredi et dimanche. Au Luxembourg, le virus a fait 930 victimes depuis le début de la pandémie.

En un week-end, l’infection au Covid-19 a fait huit nouvelles victimes. Depuis le début de l’année, en seulement neuf jours, 14 personnes sont décédées suite à une infection au Covid-19, portant à 930 le nombre de décès depuis le début de la crise sanitaire. 

Selon le dernier rapport journalier du ministère de la Santé, daté du 9 janvier, 1.316 tests PCR ont été effectués, et 364 personnes ont été diagnostiquées positives au Covid-19. Le nombre d’infections actives était de 16.343.

Dimanche, toujours, 48 personnes étaient en soins normaux, 20 personnes en soins intensifs, et une personne en isolement en soins intensifs.

Omicron désormais dominant

À noter que le ministère de la Santé a fait savoir dans un tweet que le variant Omicron est désormais majoritaire, depuis dimanche, au Luxembourg, alors qu’il ne représentait que 34,9% des cas nationaux entre le 20 et le 26 décembre.

Pour le moment, le ministère de la Santé et le Laboratoire national de santé n’ont pas dévoilé de détails chiffrés sur la récente progression du variant Omicron.

Pour rappel, le premier cas Omicron a été détecté le 12 décembre dernier . Si la contagiosité de ce variant inquiète les autorités, le ministère de la Santé a confirmé que, pour le moment, «aucun patient n’est aux soins intensifs à cause d’une infection au variant Omicron».

En Belgique, le variant Omicron est dominant depuis le 27 décembre 2021. Le lendemain, il est devenu dominant aux Pays-Bas et en Suisse. En France, il a pris le pas sur le variant Delta le 31 décembre dernier. En Allemagne, les autorités sanitaires estiment qu’Omicron devrait bientôt être dominant.