POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Manifestation

La grève pour le climat sera finalement excusée



267982.jpg

Les absences de l’école seront excusées, si les parents produisent un mot d'excuse. (Photo: Nader Ghavami/Archives)

Pour la troisième fois, les lycéens luxembourgeois feront la grève pour le climat vendredi. Après un revirement du ministère de l'Education, leur absence de l’école sera considérée comme excusée. 

L’article a été mis à jour jeudi 19 septembre, à 17h50.

Les lycéens et de nombreuses ONG battront le pavé vendredi 20 septembre en faveur du climat , puis encore la semaine suivante. Une initiative mondiale qui trouve donc écho au Luxembourg.

Les jeunes doivent quitter leur école vers 11h pour se rejoindre devant la gare de Luxembourg à 11h. Ils rejoindront alors la Kinnekswiss, près du Glacis.

Marche arrière

Après une réunion de Youth for Climate avec le ministère de l’Éducation jeudi après-midi, il s’avère que les écoles pourront finalement excuser les élèves dont les parents auront bien signé un mot d’excuse.

«La seule possibilité légale de déroger à l’obligation d’assister aux cours étant celle d’une demande de dispense motivée formulée par les parents, le ministère et les organisateurs se sont mis d’accord que, sur présentation de l’accord écrit des parents (les élèves majeurs peuvent introduire une demande écrite par leurs soins), les absences des élèves désirant participer à la manifestation seront excusées et inscrites comme telles au livre de classe», précise le ministère dans un communiqué.

Le ministère est donc revenu sur sa position. En effet, ce jeudi, la page Facebook de Youth for Climate Luxembourg avait indiqué que le ministère de l’Éducation nationale avait demandé aux directions des écoles à ce que les absences des lycéens soient considérées comme non excusées. Cela alors que  Xavier Bettelle Premier ministre, avait assuré les jeunes de son soutien.

Oui pour les scouts, non pour le climat?

Le député Franz Fayot , par ailleurs président du LSAP, avait de ce fait adressé une question parlementaire urgente au ministre. Il y rappelle que le vendredi 4 octobre à 14h le Grand-Duc héritier prendra la succession en tant que chef scout. À cette occasion, le ministère a indiqué qu’une dispense de cours sera accordée aux élèves de l’école fondamentale dont les parents en auront fait la demande. Un formulaire ad hoc a même été fourni en ce sens.

«Est-ce que monsieur le ministre est d’avis qu’il faut artificiellement rendre la participation des élèves à une grève pour le climat plus difficile en les sanctionnant avec une absence non justifiée?», interroge Franz Fayot. Qui souhaite aussi savoir s’il est opportun de sanctionner des élèves qui participent à une grève contre le changement climatique et au contraire d’excuser l’absence d’élèves à l’assermentation d’un nouveau chef scout. Et qui se demande sur base de quels critères cette décision a été prise.