POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Pandémie

Frontaliers: la capacité des centres de vaccination belges augmente



En Belgique, la vaccination pour le grand public commencera le mois prochain.  (Photo: Nader Ghavami)

En Belgique, la vaccination pour le grand public commencera le mois prochain.  (Photo: Nader Ghavami)

La capacité d’accueil des centres de vaccination prévus à Arlon et Virton va être revue à la hausse. Et six centres itinérants sillonneront la province de Luxembourg.   

On le sait, dans la région frontalière belge, la stratégie de vaccination et la répartition des centres ont posé pas mal de questions et provoqué pas mal de grimaces. Principalement le fait que le sud de la province de Luxembourg allait être limité dans la taille de ses centres de vaccination. Ce qui avait même notamment poussé le député Josy Arens à vouloir interroger le ministre belge de la Santé, afin de savoir s’il comptait sur le voisin luxembourgeois pour vacciner les frontaliers.

Capacité doublée à Arlon, +50% à Virton

Tout cela a, semble-t-il, fait bouger les lignes puisque, selon nos confrères belges de Sudpresse, il a été désormais décidé de doubler les lignes de vaccination qui seront disponibles à Arlon. On passera ainsi de deux à quatre lignes de vaccination au niveau du centre situé au hall polyvalent arlonais. Tandis qu’au centre sportif de Saint-Mard (Virton), on montera de deux à trois lignes de vaccination. Par contre, un peu plus au nord et à l’ouest, rien ne changera du côté de Bastogne et Libramont, où les centres placés à la Porte de Trèves et au LEC accueilleront deux lignes.

En plus de ces centres fixes, six itinérants parcourront également la plus grande province (et la moins peuplée) de Belgique. La vaccination pour le grand public débutera le mois prochain en Belgique.