POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

nomination

François Benoy, rapporteur du budget 2021



Journaliste dans les années 2000, François Benoy a coordonné l’asbl natur&ëmwelt avant de décrocher son premier mandat politique à la Ville en 2013. (Photo: Jan Hanrion / archives / Maison Moderne)

Journaliste dans les années 2000, François Benoy a coordonné l’asbl natur&ëmwelt avant de décrocher son premier mandat politique à la Ville en 2013. (Photo: Jan Hanrion / archives / Maison Moderne)

Le député Déi Gréng aura la charge aussi lourde que prestigieuse de rédiger le rapport du projet de budget à la rentrée parlementaire.

C’est au tour de Déi Gréng de proposer un rapporteur pour le projet de budget 2021, après le DP pour celui de 2019 ( André Bauler ) et le LSAP l’an dernier ( Yves Cruchten ). Et la fraction a porté son choix sur François Benoy, 35 ans, député depuis 2018 et président de la commission de l’environnement, du climat, de l’énergie et de l’aménagement du territoire. Un choix officialisé ce lundi matin en commission des finances.

Le jeune député, poulain de François Bausch , qui a engrangé de l’expérience au conseil communal de la Ville de Luxembourg avant de rejoindre la Chambre – comme une certaine Sam Tanson –, se voit donc chargé d’une tâche fastidieuse, mais passionnante, d’après ses prédécesseurs. D’autant que le projet de budget 2021 sera le premier de l’ère post-Covid et devra composer avec l’impact de la crise sanitaire et de ses conséquences économiques, plans de stabilisation et de relance inclus, sur les finances publiques.

Nul doute qu’il en profitera pour mettre en exergue une proposition teintée de vert. L’an dernier, Yves Cruchten avait suggéré de relancer les discussions autour d’un PIB bien-être. Un débat qui avait mobilisé toutes les fractions , mais avait été balayé par la crise du Covid-19.