POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Pour la réouverture

Finalement, pas de registre en terrasse



Les députés ont émis des doutes quant au registre tel que prévu dans le texte du projet de loi 7795. (Photo: Romain Gamba / Maison Moderne)

Les députés ont émis des doutes quant au registre tel que prévu dans le texte du projet de loi 7795. (Photo: Romain Gamba / Maison Moderne)

Les terrasses rouvriront-elles le 7 avril? On devrait en savoir plus ce mercredi, selon le directeur de la Santé. En tout cas, il ne sera pas nécessaire de s’enregistrer sur un registre, comme annoncé initialement.

Lorsqu’il avait annoncé la réouverture des terrasses pour le 7 avril prochain , le gouvernement avait parlé de la nécessité pour les clients de s’enregistrer. «On veut un relevé des personnes présentes pour disposer de ces données au cas où il y a un cas positif, afin d’identifier les personnes à la table de la personne contaminée et autour», avait précisé le directeur de la Santé, Jean-Claude Schmit .

«Suite aux doutes exprimés par les députés sur l’opportunité et la forme du registre tel qu'il était prévu dans le texte initial, celui-ci sera retiré du projet de loi 7795», écrit la Chambre des députés sur son site internet. Une décision qui a été prise lors d’une réunion au sein de la commission de la santé ce lundi 29 mars.

Le président de la commission parlementaire et rapporteur du projet de loi, Mars Di Bartolomeo (LSAP), a expliqué qu’un tel registre pourrait être introduit lors d’une réouverture généralisée du secteur horeca, mais qu’il faudrait préciser les dispositions à ce moment-là.

La réouverture des terrasses le 7 avril reste en tout cas soumise à la condition que la situation sanitaire ne s’aggrave pas considérablement. Interrogé par les députés à ce sujet, le directeur de la Santé a estimé que l’évolution des indicateurs liés à la situation pandémique devrait permettre d’arrêter une décision d’ici mercredi.

Au-delà des terrasses, les travaux parlementaires pour la prolongation des mesures sanitaires jusqu’au 25 avril doivent se poursuivre et aboutir jeudi. La date de la séance publique pour débattre et passer au vote du projet de loi n’est pas encore fixée.