POLITIQUE & INSTITUTIONS — Justice

Vaccination

Fin du litige entre l’UE et AstraZeneca



AstraZeneca a pris l’engagement ferme de livrer 200 millions de doses aux 27 États membres d’ici la fin du premier trimestre 2022. (Photo: EU/Anthony Dehez)

AstraZeneca a pris l’engagement ferme de livrer 200 millions de doses aux 27 États membres d’ici la fin du premier trimestre 2022. (Photo: EU/Anthony Dehez)

L’Union européenne a trouvé un accord avec le laboratoire pharmaceutique AstraZeneca pour garantir la livraison de 200 millions de doses de vaccin. Ce qui met fin au litige entre l’UE et AstraZeneca devant le tribunal de Bruxelles.

Avec cet accord, AstraZeneca a pris l’engagement ferme de livrer 200 millions de doses aux 27 États membres d’ici la fin du premier trimestre 2022, en plus des 100 millions de doses qui doivent être livrées d’ici la fin de l’année.

«L’accord de règlement (trouvé ce vendredi) garantit la livraison des 200 millions de doses de vaccin Covid-19 restantes par AstraZeneca à l’UE. Il existe des différences significatives dans les taux de vaccination entre nos États membres, et la disponibilité continue des vaccins, y compris celui d’AstraZeneca, reste cruciale. Et en tant que fervents partisans de la coopération et de la solidarité mondiales en matière de vaccins, nous continuerons d’aider le reste du monde. L’objectif est de partager au moins 200 millions de doses de vaccin via Covax avec les pays à revenus faibles et intermédiaires jusqu’à la fin de cette année. La solidarité vaccinale est et reste notre marque de fabrique», a déclaré Stella Kyriakides, la commissaire européenne chargée de la santé et de la sécurité alimentaire.

En avril dernier, la Commission européenne avait entamé une action en justice contre AstraZeneca en raison de livraisons de vaccins anti-Covid nettement inférieures aux quantités prévues dans le contrat signé entre les deux parties.

Le tribunal de première instance de Bruxelles avait ordonné à AstraZeneca, en juin dernier, de livrer en urgence 50 millions de doses de vaccin pour le 27 septembre 2021, dont 15 millions au 26 juillet, 20 millions au 23 août, puis 15 millions à échéance. En cas de retard, AstraZeneca aurait dû payer une pénalité de 10 euros par dose non livrée.