POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

À la Chambre

Les fêtes pas épargnées par les mesures anti-Covid



Pour les fêtes de fin d’année, le couvre-feu et la limite à deux invités du même ménage s’appliqueront aussi. (Photo: Shutterstock)

Pour les fêtes de fin d’année, le couvre-feu et la limite à deux invités du même ménage s’appliqueront aussi. (Photo: Shutterstock)

Couvre-feu entre 23h et 6h, limite de deux invités d’un même ménage chez soi: les mesures anti-Covid devraient être maintenues jusqu’au 15 janvier. Et aucune exception n’est prévue pour Noël et le Nouvel An. Les bars et restaurants vont aussi rester fermés.

Les mesures anti-Covid telles qu’elles existent actuellement devraient être prolongées jusqu’au 15 janvier, selon le site de la Chambre des députés, lors d’un vote ce mardi matin en séance publique.

Vous pouvez suivre cette séance en direct sur notre site.

Aucune exception n’est prévue pour Noël et la nuit du Nouvel An.  Il est vrai que les chiffres de la pandémie ne sont pas bons.  Et rien ne laisse augurer une amélioration à très court terme.

En pratique, le couvre-feu est donc maintenu de 23h à 6h. De même que la limitation pour les rassemblements privés à domicile, avec seulement la possibilité d’accueillir chez soi deux autres invités qui devront faire partie du même ménage ou cohabiter. Il ne sera donc pas possible de recevoir deux amis qui ne vivent pas ensemble. Des règles qui s’appliqueront donc même pour Noël et le Nouvel An.

Les bars et les restaurants, fermés durant trois semaines déjà, le resteront jusqu’au 15 janvier , mais les services de vente à emporter ainsi que la livraison à domicile resteront en parallèle autorisés . Les hôtels pourront quant à eux rester ouverts et proposer le service de chambre. Les cantines scolaires et universitaires resteront aussi ouvertes.

Pratiques sportives limitées

Les établissements relevant du secteur sportif (centres de fitness, piscines, salles d’escalade, etc.) resteront également fermés au public. Cependant, les infrastructures sportives en plein air restent accessibles.

La pratique d’activités sportives en groupe de plus de quatre reste interdite. Avec des exceptions toujours prévues pour les activités scolaires et les sportifs d’élite ou les équipes nationales seniors.

Les cinémas, les parcs d’attractions, les lieux d’activités de jeux et de hasard et d’argent (tels que les casinos), les foires et salons resteront fermés.

À l’exception des musées, centres d’art, bibliothèques et archives nationales, les établissements culturels resteront encore fermés au public. Les établissements destinés à l’exercice du culte resteront ouverts – avec des solutions digitales pour les messes de Noël.

4.000 euros maximum

Les sanctions en cas de non-respect des règles par des exploitants de certaines activités (comme les gérants des restaurants ou des centres de fitness) peuvent s’élever à un montant maximal de 4.000 euros.

Côté rassemblements, pour ceux entre 4 et 10 personnes, les personnes doivent porter un masque et garder une distance de deux mètres (sauf si elles font partie du même ménage). Entre 11 et 100 personnes incluses, en intérieur ou en extérieur, toutes les personnes devront être masquées et assises (avec une distance minimale de 2 mètres). Des exceptions sont prévues, entre autres pour les funérailles, les marchés, les musées, etc. Et les rassemblements de plus de 100 personnes restent interdits. Des exceptions sont prévues pour les marchés et la liberté de manifester.

Des précisions pour les commerces

Quelques précisions sont envisagées pour les surfaces commerciales: les centres commerciaux dotés d’une galerie marchande devront soumettre au plus tard trois jours ouvrables après l’entrée en vigueur du projet de loi, qui devrait avoir lieu ce mardi, un protocole sanitaire (une stratégie de gestion des flux de clients) à valider par la Direction de la santé. Le but étant d’éviter des rassemblements de gens dans les centres commerciaux.

Toute consommation de nourriture ou de boissons dans l’enceinte des centres commerciaux, des galeries marchandes, à l’intérieur des gares et de l’aéroport est interdite.

Et une limitation du nombre de clients dans les surfaces commerciales de plus de 400 mètres carrés à un client par 10 mètres carrés doit être respectée.