POLITIQUE & INSTITUTIONS — Monde

mesures d’urgence aux états-unis

La Fed injecte 2.300 milliards pour sauver l’emploi



Depuis trois semaines, l’emploi subit une véritable hémorragie aux États-Unis. (Photo: Shutterstock)

Depuis trois semaines, l’emploi subit une véritable hémorragie aux États-Unis. (Photo: Shutterstock)

La Fed annonce un nouveau plan colossal d’aide à l’économie américaine de 2.300 milliards de dollars. Il doit avant tout pousser les entreprises à préserver l’emploi alors que les demandes de chômage explosent.

Alors que les États-Unis restent l’épicentre de la crise sanitaire avec plus de 2.000 décès par jour, la Réserve fédérale américaine (Fed) vient d’annoncer, ce jeudi, un nouveau plan qui doit permettre d’injecter 2.300 milliards de dollars dans l’économie nationale.

L’objectif de cette nouvelle décision d’envergure est de soutenir à la fois les entreprises et les collectivités locales. Pour Jerome Powell, le président de l’institution, cité dans le communiqué: «Cet argent frais ira à des entreprises qui ont vu leur activité totalement arrêtée pendant la pandémie, afin de s’assurer que la reprise soit aussi vigoureuse que possible quand elle se produira».

600 milliards serviraient à soutenir les petites entreprises et les entreprises intermédiaires grâce à des prêts à 4 ans. Ces entreprises de moins de 10.000 personnes ou au chiffre d’affaires inférieur à 2,5 milliards de dollars en 2019 sont, selon les chiffres du secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, au nombre de 40.000 et emploient 35 millions de personnes.

6 millions de nouveaux chômeurs par semaine

Leur venir en aide permettra donc de ralentir quelque peu les chiffres du chômage qui affolent les compteurs. Rien que sur la semaine dernière, 6,6 millions d’Américains ont introduit une demande d’allocations chômage. La semaine précédente, le chiffre avait encore été un peu supérieur. En effet, en trois semaines de temps, ce sont 17 millions de demandes qui ont été formulées, représentant 10% de la population active.

Grâce au nouveau plan de la Fed, les entreprises pourront obtenir un prêt allant de 1 à 25 millions de dollars. Mais la banque centrale les conditionne au fait de s’engager à faire des efforts raisonnables pour maintenir les salaires et préserver les emplois.

Aide aux collectivités locales

Le nouveau plan de la Fed prévoit aussi des interventions en faveur des collectivités locales et des États fédérés afin de les aider à gérer les tensions causées dans leur trésorerie par la crise sanitaire. 500 milliards sont prévus dans ce but.

D’autres dispositifs d’aide déjà mis en place bénéficieront d’une rallonge de 850 milliards. Enfin, 350 milliards viennent compléter un plan de relance de 2.200 milliards de dollars lancé la semaine dernière par le Trésor à destination des entreprises de moins de 500 employés.

L’annonce a soutenu les bourses européennes qui ont toutes terminé en positif. Aux États-Unis, le Dow Jones et le Nasdaq restent aussi dans le vert.