POLITIQUE & INSTITUTIONS — Economie

Relancer l’économie

La Fed réduit ses taux de 0,5% face au coronavirus



Jerome Powell a participé à une réunion du G7 avant de proposer la baisse des taux pour relancer l’économie américaine. (Photo: DR)

Jerome Powell a participé à une réunion du G7 avant de proposer la baisse des taux pour relancer l’économie américaine. (Photo: DR)

La banque centrale américaine vient de décider de réduire ses taux d’intérêt de 0,5% pour diminuer les effets du coronavirus sur l’économie américaine. Pour Donald Trump, c’est encore trop peu.

C’était tout sauf programmé. Dans un communiqué tombé ce mardi 3 mars dans l’après-midi (heure européenne), la Fed a décidé d’abaisser ses taux d’un demi-pourcent. Une mesure destinée à protéger l’économie américaine contre l’épidémie de coronavirus.

La décision a été prise à l’unanimité des membres du comité de politique monétaire.

Elle a suivi une réunion du G7 destinée à voir quelles mesures adopter pour contrer la crise à laquelle participait le patron de la Fed, Jerome Powell.

Les taux de la banque centrale américaine se situent donc désormais dans une fourchette comprise entre 1% et 1,25%.

Rassurer les marchés

Dans son communiqué, la Fed explique que les fondamentaux de l’économie américaine restent solides, mais que «le coronavirus fait peser des risques sur l’activité économique».

Il s’agit aussi de rassurer les marchés après la dégringolade des différents indices à Wall Street la semaine dernière.

Mais pour le président américain, la Fed n’en fait toujours pas assez. Dans un tweet consécutif à l’envoi du communiqué annonçant la baisse des taux, il exige une mise en ligne des taux américains avec ceux de ses concurrents. Des taux plus proches de zéro, voire négatifs.

Le président a bien conscience que si l’économie nationale s’écroule, sa réélection peut être mise en péril.