ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Satellites

L’ex-CEO de SFR réélu président du CA de SES



Frank Esser, autrefois le dirigeant très en vue de SFR, conserve la tête du conseil d’administration de SES pour un an. Une année cruciale avec les lancements de SES17 et des satellites O3b mPower. (Photo: SES)

Frank Esser, autrefois le dirigeant très en vue de SFR, conserve la tête du conseil d’administration de SES pour un an. Une année cruciale avec les lancements de SES17 et des satellites O3b mPower. (Photo: SES)

Membre du conseil d’administration de SES depuis février 2020, Frank Esser, l’ex-CEO de SFR, en est devenu le président en avril de cette même année. Son mandat a été reconduit pour un an ce jeudi, à l’occasion de l’assemblée générale qui a aussi entériné le départ de Romain Bausch en tant que directeur.

Les actionnaires de SES ont pris note de la démission de Romain Bausch  comme directeur. Une page se tourne formellement dans l’histoire de l’entreprise, même si la nouvelle était connue depuis un moment. 

À l’occasion de l’assemblée générale de ce 1er avril, qui a validé les comptes annuels présentés il y a peu et le versement d’un dividende de 0,40 euro, l’Allemand Frank Esser a été reconduit comme président du conseil d’administration pour un an de plus.  Un mandat qui était déjà le sien depuis le 2 avril 2020.

Détenteur d’un PhD en économie managériale et d’un master en économie de l’Université de Cologne, M. Esser a été président du conseil d’administration et CEO de SFR pendant 10 ans, de 2002 à 2012. Les 300.000 clients partis de chez SFR en pleine guerre des opérateurs lui avaient coûté ses fonctions.

Les actionnaires ont aussi approuvé la réduction du nombre d’administrateurs à 11. Ils ont réélu Katrin Wehr-Seiter pour un nouveau mandat de trois ans et Serge   Allegrezza  pour une année supplémentaire.

Tsega Gebreyes et Anne-Catherine   Ries  deviennent vice-présidentes pour un an.