POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

enseignement

Des équipes mobiles de testing arrivent dans les écoles



Des équipes de testing pourront aller dans les écoles pour tester les élèves et les enseignants dans le cas de contaminations en classe. (Photo: Shutterstock)

Des équipes de testing pourront aller dans les écoles pour tester les élèves et les enseignants dans le cas de contaminations en classe. (Photo: Shutterstock)

Pour réagir plus rapidement à la contamination au coronavirus dans les écoles, des équipes de testing mobiles seront prêtes à intervenir à partir de la mi-novembre.

Pour réagir plus rapidement à la propagation du coronavirus dans les écoles, le ministre de l’Enseignement, Claude Meisch , vient d’annoncer la mise en place d’équipes mobiles de testing.

Une douzaine d’équipes de deux personnes, dont un professionnel de la santé, se rendront dans les écoles à partir de la semaine du 16 novembre. Le dépistage est soumis à l’accord parental pour les élèves mineurs et se fera toujours pendant les heures de cours.

Les tests concernent à la fois les élèves et les enseignants. Les résultats seront exclusivement transmis à la personne testée ou aux parents de l’élève mineur.

Le testing est considéré comme un élément central pour contribuer à la lutte contre la propagation du coronavirus. Les équipes mobiles interviendront dans le cadre du dispositif sanitaire mis en place au niveau des écoles: quand un seul élève est testé positif dans une classe, les autres élèves continuent à fréquenter l’école, mais la classe est placée en quarantaine dans le cadre de l’école. Les élèves et enseignants de cette classe sont invités à se faire tester le sixième jour après le dernier contact avec la personne testée positive.