ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

business continuity plan

DSL sépare ses salariés pour se protéger du coronavirus



La moitié de l’équipe occupe déjà 180m² du futur siège de DSL à Steinsel. (Photo: Romain Gamba / Maison Moderne)

La moitié de l’équipe occupe déjà 180m² du futur siège de DSL à Steinsel. (Photo: Romain Gamba / Maison Moderne)

Le business continuity plan de DSL est lancé. Alors que l’entreprise devait déménager dans son nouveau siège à Steinsel d’ici mai, la moitié des salariés l’ont déjà rejoint ce lundi. Une manière d’éviter de mettre toute l’équipe en quarantaine en cas d’infection au Covid-19.

Diviser l’équipe pour diviser les risques: c’est la méthode choisie par DSL  (Data Service Luxembourg). L’entreprise de matériel et service informatiques avait prévu de déménager son siège aux alentours de mai prochain de Luxembourg-ville à Steinsel.

Elle a décidé d’accélérer le transfert de la moitié de ses salariés pour qu’en cas d’infection de l’un d’entre eux au Covid-19 , la propagation soit limitée. «Le but est de protéger l’équipe et assurer la continuité du service envers nos clients», commente Laurent Loschetter , fondateur et directeur de l’entreprise.

«Nous avons profité de l’opportunité, je ne crois pas que nous l’aurions fait si nous n’avions pas de deuxième bâtiment», avertit-il.

Adhésion collective

Les associés ont eu l’idée en réunion mercredi dernier. «Nous l’avons proposée à l’équipe le jeudi, qui a pris ça comme un challenge. Ils l’ont très bien accepté», raconte Laurent Loschetter, enthousiaste. 

20 des 40 collaborateurs et deux des quatre associés ont donc pris place ce lundi dans leurs nouveaux bureaux. Une sorte de bocal neuf entouré de grandes fenêtres qui ressort au milieu des travaux, entre bâches et échafaudages. La pièce qu’ils occupent, sur 180m², sera le futur laboratoire de DSL.

En quelques jours, le plan des travaux a donc été chamboulé. Il a fallu poser les fenêtres, installer des bureaux, avancer l’arrivée de l’électricité. La fibre est en cours d’installation. En attendant, les collaborateurs travaillent avec la 4G. Pour l’instant, le coronavirus n’a pas d’impact sur l’activité de l’entreprise, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros en 2019.

Prévu pour mai, le déménagement complet pourrait être décalé si la crise du coronavirus n’est pas réglée d’ici là. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

1 / 4

Une verrière permet de rendre le futur siège plus lumineux. Il s’étendra sur 2.000m². (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

2 / 4

Laurent Loschetter, directeur et fondateur de DSL. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

3 / 4

Le futur siège de l’entreprise, rue des Prés à Steinsel. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

4 / 4

Un siège de 2.000m²

Quant au chantier global, il se poursuit, mais «le déménagement effectif et complet ne se fera qu’après la crise du coronavirus», annonce Laurent Loschetter. Propriétaire des deux bâtiments, l’entreprise avait prévu de louer l’ancien situé rue de Rollingergrund (à 9 kilomètres) à partir de mai. «Nous avons informé notre agent immobilier que la location était repoussée à la fin de la crise.»

La société née en 1986 passera de 800 à 2.000m² en s’installant rue des Prés à Steinsel, ce pour quoi elle a investi 5 millions d’euros. L’emménagement anticipé n’a augmenté ni le coût ni l’équipe nécessaire aux travaux (une dizaine de personnes). DSL réaménage une ancienne salle d’exposition de salles de bains de la société Rollinger.

Un chantier réalisé par le cabinet d’architectes Metaform. Plus lumineux, il comptera cinq bureaux et deux open spaces, en plus de salles communes et d’un espace de stockage.