POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Réactions

Les eurodéputés choqués par le décès de David Sassoli



David Sassoli, le président du Parlement européen, est décédé dans la nuit de lundi à mardi. Sa disparition, à l’âge de 65 ans, a particulièrement affecté les députés européens luxembourgeois. (Photo: Commission européenne/archives)

David Sassoli, le président du Parlement européen, est décédé dans la nuit de lundi à mardi. Sa disparition, à l’âge de 65 ans, a particulièrement affecté les députés européens luxembourgeois. (Photo: Commission européenne/archives)

Les députés européens luxembourgeois ont réagi avec émoi à la disparition du président du Parlement européen, David Sassoli.

Le décès du président du Parlement européen , David Sassoli, a suscité l’émoi au sein de l’hémicycle européen et des institutions européennes. Les députés européens luxembourgeois ont salué son travail et son mérite afin de garder fonctionnelle l’institution européenne tout au long de la crise sanitaire.

David Sassoli, 65 ans, président du Parlement européen, est décédé dans la nuit de lundi à mardi. Homme politique respecté, David Sassoli va laisser un vide au sein du Parlement européen. Ce matin, l’ambiance au sein de l’institution européenne était lourde. «Je viens juste d’entrer dans le bâtiment et c’est une ambiance assez bizarre et triste. Nous tous sommes très tristes de voir que la maladie l’a emporté aussi rapidement et nous sommes tous choqués, nous ne nous attendions pas à une telle nouvelle. En premier lieu, nos pensées vont évidemment vers sa femme et ses deux enfants, ainsi que vers sa famille et ses amis. Mais également vers toutes les personnes ici, au Parlement, qui travaillaient quotidiennement avec lui. C’est une grande perte», a souligné Marc Angel (LSAP), eurodéputé luxembourgeois appartenant à la même famille politique au niveau européen (S&D).

Élu président du Parlement européen en juillet 2019, son mandat a été marqué par la crise sanitaire qui a pris une ampleur mondiale au début de l’année 2020. Un grand nombre d’eurodéputés ont d’ailleurs salué ses décisions afin de maintenir un Parlement européen opérationnel malgré la pandémie et les confinements.

«David a eu un grand mérite, celui d’avoir fait fonctionner le Parlement pendant la crise sanitaire. Il a réussi à le faire fonctionner en mode hybride, et ce, au plus fort du confinement. Il a réussi à maintenir la démocratie européenne. Ce n’était pas une chose facile à faire. Sa présidence a été marquée par la crise sanitaire et il a toujours veillé à notre sécurité en prenant des décisions strictes et pas toujours faciles», a ajouté Marc Angel, avant de préciser que David Sassoli «était une personne très discrète, un homme très humble avec un très grand sens de l’humour».

«Il était encore présent en séance plénière à Strasbourg au mois de décembre à l’occasion de la remise du prix Sakharov. Fidèle à lui-même, il était très déterminé bien que physiquement affaibli. Sa disparition est source de douleur pour sa famille d’abord, pour ses collègues au Parlement européen, ainsi que pour tous les citoyens engagés comme lui dans la poursuite de l’intégration européenne. Nous tous perdons une figure emblématique qui, bien que n’étant plus présente, va continuer à nous inspirer», a indiqué l’eurodéputé Charles Goerens (DP).

L’eurodéputée  Tilly Metz (déi Gréng) s’est également dite «choquée et émue» avant d’ajouter: «C’est un triste début d’année pour le Parlement européen. David Sassoli était un homme mesuré et discret, mais profondément européen et toujours prêt à défendre les droits et prérogatives du Parlement européen. Il m’a d’ailleurs résolument soutenue dans mes fonctions de présidente de la commission d’enquête sur le transport des animaux et de la délégation du Parlement européen auprès des pays d’Amérique centrale, notamment lorsque certains États ont refusé de coopérer avec nous. Mes sincères condoléances vont à ses proches et aux membres de son groupe politique.»

«Nous sommes choqués d’avoir appris sa disparition qui était inattendue. Je connaissais bien David Sassoli pour avoir travaillé étroitement avec lui de par ma qualité de rapporteur sur le Brexit au sein de la conférence des présidents. C’est quelqu’un de politiquement proche que je perds, mais c’est aussi une personne qui a réussi à maintenir le fonctionnement du Parlement européen pendant une période difficile et qui n’a eu de cesse d’assurer la continuité du travail des députés européens. Il va laisser un grand vide», a déclaré Christophe Hansen (CSV).

«Le décès du président David Sassoli est une très triste nouvelle. Je présente mes très sincères condoléances à sa famille. David Sassoli était un Européen convaincu. Son décès est une réelle perte pour toute la communauté de ceux qui défendent l’Union européenne. Sa voix nous manquera», a déclaré l’eurodéputée Isabel Wiseler-Lima (CSV).

Enfin, l’eurodéputée Monica Semedo s’est dite «profondément attristée d'apprendre le décès du Président du Parlement européen, David Sassoli. Nous avons perdu un grand homme, l'Europe a perdu un Européen convaincu. Mes condoléances à sa famille et à ses amis. Vous nous manquerez.»

Du côté des autres institutions européennes, Ursula Van der Leyen, présidente de la Commission européenne, s’est dite «profondément attristée par la terrible perte d’un grand Européen et fier Italien. David Sassoli était un journaliste compatissant, un président exceptionnel du Parlement européen et, avant tout, un ami très cher. Mes pensées vont à sa famille.» Charles Michel, président du Conseil européen, a déclaré sur Twitter être «triste et ému après l’annonce de la disparition de David Sassoli» avant de décrire l’Italien comme un «Européen sincère et passionné. Sa chaleur humaine, sa générosité, sa convivialité et son sourire nous manquent déjà. Condoléances sincères à sa famille et à ses proches.»