POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Bilan quotidien

Covid-19: 16.200 invitations envoyées pour se faire vacciner



Toutes les doses disponibles de Vaxzevria vont, semble-t-il, être réservées à ceux qui sont volontaires pour les recevoir. (Photo: Shutterstock)

Toutes les doses disponibles de Vaxzevria vont, semble-t-il, être réservées à ceux qui sont volontaires pour les recevoir. (Photo: Shutterstock)

16.200 invitations à se faire vacciner ont été envoyées à des personnes inscrites sur la liste d’attente pour recevoir le vaccin Vaxzevria. Cela alors que les chiffres de l’épidémie restent élevés et que trois cas du variant indien ont été identifiés.

À peine ouverte, la liste d’attente pour profiter de manière anticipée d’une injection du vaccin Vaxzevria d’AstraZeneca a connu un joli succès . Ce mercredi, l’administration indique que 16.200 invitations ont été envoyées à des personnes qui avaient fait la démarche de s’inscrire. Soit un peu moins que le nombre de doses disponibles de ce produit pour vacciner 16.792 personnes. Cela grâce, notamment, à la livraison attendue la semaine prochaine de 21.600 doses, dont de quoi vacciner 10.800 personnes.

Une bonne nouvelle alors que les chiffres de l’épidémie restent assez élevés. Dans son bilan de ce mercredi, en référence à la journée de mardi, on note encore 90 personnes hospitalisées, dont 36 en soins intensifs.

Un décès de plus a été à déplorer, portant le total à 792. 8.831 résidents ont été testés et 232 ont été détectés comme étant positifs au virus.

La moyenne mobile sur 7 jours est de 180.

1.419 doses de vaccin ont été administrées ce mardi, dont 606 dans le cadre d’une seconde injection. Au total, 181.908 doses ont été injectées au Luxembourg.

La moyenne d’âge des malades continue à baisser

Le ministère de la Santé, le Laboratoire national de santé et le Luxembourg Institute of Science and Technology (List) ont également communiqué mercredi leur rapport hebdomadaire, pour la période du 19 au 25 avril.

Il révèle que le nombre de personnes positives est passé d’une semaine à l’autre de 1.261 à 1.231 (-2,4%), et que le nombre de leurs contacts étroits identifiés a évolué de 2.943 à 2.517 contacts (-14,5%). En date du 25 avril, le nombre d’infections actives est resté relativement stable avec 2.622 (par rapport à 2.692 au 18 avril) et le nombre de personnes guéries est passé de 61.666 à 62.962. La moyenne d’âge des personnes diagnostiquées Covid-19+ a encore diminué à 35,2 ans.

Le nombre de nouveaux décès a également continué à diminuer, avec 5 décès en lien avec le Covid-19 à déplorer, contre 8 la semaine précédente

Une situation toujours tendue dans les hôpitaux

Dans les hôpitaux, on constate une diminution des admissions de patients Covid confirmés en soins normaux, avec 71 hospitalisations contre 84 la semaine précédente. La situation dans les soins intensifs continue néanmoins à être tendue: le nombre de lits occupés a augmenté de 33 à 36. On constate cependant une légère hausse de la moyenne d’âge des patients hospitalisés (de 56 à 60 ans).

Pour la période de référence, le taux de reproduction effectif est resté stable à 0,90, alors qu’une légère hausse peut être constatée pour le taux de positivité sur tous les tests effectués (ordonnances, large scale testing, contact tracing); il est en effet passé de 2,09% à 2,28% (moyenne sur la semaine).

Pendant la semaine du 19 au 25 avril, 2.841 personnes se trouvaient en isolement (-3%) et 2.835 en quarantaine (-5% par rapport à la semaine précédente).

Pour cette même période, 14.714 doses ont été administrées au total. 12.480 personnes ont reçu une 1re dose et 2.234 une 2e, portant le nombre total de vaccins administrés en date du 27 avril à 181.908 (1re et 2e doses).

3 cas de variant «indien»

Pour la semaine du 12 au 18 avril, la couverture du séquençage de la population était de 51,6%, donc nettement supérieure au taux optimal de 10% recommandé pour disposer d’un échantillonnage représentatif.  Concernant les 687 échantillons réalisés pour la semaine 15/2021, on constate la répartition suivante:

- le variant britannique UK (B.1.1.7) représente 85,8% des cas;

- le variant sud-africain SA (B.1.351) représente 8,8% des cas.

Au cours de la même semaine, 5 nouveaux cas du variant brésilien (P.1), ainsi que 3 cas du soi-disant «double mutant» ou «variant indien» B.1.617 ont été détectés au Luxembourg. Tous les cas détectés du variant indien sont liés à des voyages.

Une forte présence dans les eaux usées

Enfin, le niveau de contamination des 13 stations d’épuration échantillonnées étudiées par le List (Luxembourg Institute of Science and Technology) au cours de la semaine du 19 au 25 avril indique une prévalence élevée du coronavirus dans les eaux usées au niveau national.

Une tendance à la hausse a été observée pour cette semaine, avec toutefois un niveau de contamination moyen similaire à celui des semaines 13 et 14. Les analyses des prochaines semaines devront confirmer ce résultat.