POLITIQUE & INSTITUTIONS — Economie

Troisième trimestre 2021

Coup de frein pour la croissance chinoise



La reprise de la Chine ralentit au troisième trimestre 2021. (Photo: Shutterstock)

La reprise de la Chine ralentit au troisième trimestre 2021. (Photo: Shutterstock)

Pénurie de matériaux, d’électricité et Covid freinent la reprise en Chine. Après des hausses de 18,3% et 7,9% lors des deux premiers trimestres, son PIB a augmenté de seulement 4,9% au 3e trimestre, sur un an.

La Chine a résisté à la crise, avec une croissance d’environ 2% de son PIB en 2020, alors qu’il s’est contracté dans les autres grandes économies mondiales. Puis sa reprise a bien commencé: +18,3% de croissance en un an et +5% en deux ans au premier trimestre 2021, +7,9% en un an et +5,5% en deux ans au second. Mais elle freine entre juillet et septembre – tout juste 0,2% par rapport au trimestre précédent, soit le second trimestre le plus faible depuis 2010 – pour atteindre +4,9% sur un an, révèle le bureau national chinois de statistiques.

Plusieurs explications à ce ralentissement: la production et les exports, qui ont connu des difficultés du fait de la congestion des ports – en raison d’une forte demande, mais aussi d’une politique sanitaire stricte –, ou encore la pénurie d’électricité, qui se traduit par d’importantes pannes de courant dans les usines chinoises. Et quand la Chine souffre, cela se répercute sur les pays où elle exporte. Sans parler des inquiétudes pour le secteur immobilier après le risque de faillite du promoteur Evergrande .

Selon les estimations préliminaires, le produit intérieur brut (PIB), au cours des trois premiers trimestres, a tout de même atteint 82.313,1 milliards de yuans, soit 11.017,50 milliards d’euros. Une augmentation de 9,8% en un an et de 5,2% sur deux ans.