ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Coronavirus

Les compagnies aériennes suspendent leurs vols italiens



Les aéroports européens ont enregistré une baisse de leur fréquentation de 13,5% au premier trimestre. (Photo: Luxair Group)

Les aéroports européens ont enregistré une baisse de leur fréquentation de 13,5% au premier trimestre. (Photo: Luxair Group)

Ryanair et British Airways ont suspendu l’ensemble de leurs vols vers et depuis l’Italie suite à la décision du gouvernement italien de placer tout le pays en confinement. Le Findel mentionnait de nombreux vols annulés mardi 10 mars.

Du 11 mars au 8 avril, Ryanair suspendra tous ses vols intérieurs italiens, et ses vols internationaux italiens du 13 mars au 8 avril. La compagnie fait ainsi suite à la décision du gouvernement italien de placer tout le pays en confinement en raison de l’épidémie de Covid-19.

«Les passagers à la recherche d’un rapatriement peuvent obtenir un changement de vol gratuit vers un vol Ryanair antérieur opérant jusqu’à minuit le vendredi 13 mars. Les passagers concernés pourront choisir entre un remboursement complet ou un crédit de voyage pouvant être utilisé sur des vols Ryanair au cours des 12 prochains mois», précise la compagnie dans un communiqué mardi 10 mars.

EasyJet revoit également son programme de vols entre le 10 mars et le 3 avril 2020. «La majorité des vols depuis et vers les aéroports de Milan Malpensa, Milan Linate, Venise et Vérone ont été annulés pour les prochains jours et les passagers concernés ont été informés de leurs options par e-mail et par SMS, notamment la possibilité d’un transfert sur un autre vol ou un remboursement intégral», explique la compagnie dans un communiqué.

British Airways a par ailleurs annulé tous ses vols ce mardi 10 mars vers et depuis l’Italie, sans préciser si les suppressions de vols se poursuivront dans les prochains jours.

Destinations réduites

Luxair permet quant à elle aux personnes qui avaient prévu un voyage d’ici le 3 avril à Milan, Venise, Rome ou Florence d’annuler sans frais leur voyage avant le départ. «Les fréquences des vols vers  certaines destinations peuvent être réduites », ajoute Luxair sur son site.

Et au Findel, certains vols étaient annulés ce jour vers diverses destinations: Milan, Londres, Francfort, Munich, Zurich, Genève ou encore Istanbul.

De son côté, la 3e compagnie aérienne low cost européenne, Norwegian Air Shuttle, a annoncé l’annulation d’environ 3.000 vols d’ici mi-juin, soit 15% de ses capacités, du fait d’une baisse de la demande due à l’épidémie de coronavirus. La compagnie se trouve déjà en difficulté financière: elle a recours à des mesures de chômage temporaire et a lancé un appel à l’aide aux autorités.

L’organisation d’aéroports ACI Europe a fait savoir que les aéroports européens ont enregistré une baisse de leur fréquentation de 13,5% au premier trimestre, les sites italiens étant les plus touchés. L’association a pointé du doigt le risque d’«effondrement total de la connectivité aérienne» de l’Italie.

ACI Europe prévoit au final une diminution de 7,5% du nombre de passagers dans les aéroports européens en 2020, contre une prévision de 2,3% de croissance auparavant.