POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

pandémie

Les centres de soins avancés vont fermer ou être mis en veille



La ministre de la Santé a fait part de sa satisfaction par rapport à l’évolution de la situation, mais demeure très prudente quant à l’avenir. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne)

La ministre de la Santé a fait part de sa satisfaction par rapport à l’évolution de la situation, mais demeure très prudente quant à l’avenir. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne)

Les chiffres de l’évolution sur le front de la lutte contre le Covid-19 restent bons. La ministre de la Santé Paulette Lenert a donc annoncé que trois centres de soins avancés allaient fermer, celui de Luxembourg étant mis en veille.

«Il a fallu agir vite, on a pris beaucoup de mesures et on voit maintenant que beaucoup étaient correctes», se félicite la ministre de la Santé Paulette Lenert (LSAP), qui a dressé un état de la situation aux côtés du Premier ministre Xavier Bettel (DP). Si le Luxembourg a été moins touché que d’autres pays et que les chiffres relatifs à la pandémie sont bons, «ils nous permettent de dire aussi qu’on a évité une grande catastrophe».

Briser la chaîne de transmission en se tenant à distance

De la satisfaction donc, mais pas de triomphalisme, «car le virus est toujours là». Le but reste de limiter la propagation tout en réintroduisant des éléments de normalité dans la vie quotidienne. «Il est important de briser la chaîne de transmission et pour cela le meilleur moyen est de respecter la distance physique de deux mètres. De même, il faut freiner la propagation. Mais aussi garder de la motivation, même si cela reste difficile», soutient la ministre.

Qui a confirmé, la situation étant plus confortable, que des évaluations de la chaîne logistique et de la réserve sanitaire sont en cours. Ce qui est nécessaire pour éventuellement faire face dans de bonnes conditions à une seconde vague épidémique.

Moins fréquentés, les centres de soins avancés de Grevenmacher et d’Ettelbruck vont fermer à partir du 29 mai. De même en ce qui concerne celui d’Esch, mais à partir du 15 juin. Le CSA de Luxexpo à Luxembourg sera pour sa part mis en veille.

La hotline moins sollicitée

Les maisons médicales vont aussi reprendre leur rythme habituel, ouvrant à partir du 25 mai de 20h à 7h le lendemain. Une plate-forme téléphonique sera mise en place pour éviter les afflux ingérables de personnes.

La hotline Covid-19 du gouvernement est aussi moins sollicitée. Un bilan est en cours et il sera ensuite avisé de certaines mesures la concernant.

La ministre a aussi indiqué que «l’on va aussi retrouver le rythme des traitements normaux le plus vite possible». Certaines personnes ont en effet été privées de soins durant ces dernières semaines. «On a maintenant appris à travailler partout avec le Covid», confirme Paulette Lenert. Il faudra aussi combler le retard pris en ce qui concerne les programmes de revalidation et réhabilitation. «Des pistes sont explorées», confirme Paulette Lenert. Dont celle des soins à domicile.