POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

travaux

Le boulevard Roosevelt adapté aux bus et aux vélos



261426.png

Le boulevard tel qu’il sera une fois les travaux terminés, au mois de septembre. (Photo: Ville de Luxembourg / Gouvernement.lu)

Les travaux d’aménagement du boulevard Roosevelt entre le viaduc Passerelle et la place de la Constitution ont débuté en juillet et se termineront en novembre. La voiture, qui y est reine, devra céder un peu de son royaume aux bus et aux vélos.

Il est certain que le Luxembourgeois qui sera de retour en 2023 dans sa ville après 10 ans d’absence risquera fort de ne plus la reconnaître en ce qui concerne la mobilité. Durant ce laps de temps, les pistes cyclables se seront multipliées, le tram aura été mis en service de la Cloche d’Or au Findel, de nombreux ouvrages d’art auront été rénovés, plusieurs rues et avenues repensées... Les travaux en cours au niveau du boulevard F.D. Roosevelt, pris en charge par l’État, s’inscrivent dans cette transformation.

261414.png

Les arrêts de bus et les passages pour piétons/vélos vont être totalement revus. (Photo: Ville de Luxembourg / Gouvernement.lu)

Cet important axe de circulation devenait anachronique. «C’est la voiture qui y domine», note François Bausch , ministre de la Mobilité et des Travaux publics. «Ce qui ne correspond plus à ce que nous voulons.» Ainsi, le tronçon entre le pont Passerelle et la place de la Constitution n’offre aucune priorité aux transports en commun et impose aux cyclistes de rouler sur la chaussée en direction de la gare. Le souhait est d’inverser la tendance et d’offrir une plus grande sécurité aux piétons et cyclistes entre la gare et le centre-ville.

Le chantier, qui a débuté le 22 juillet  et se terminera en novembre, prévoit donc:

- L’ajout d’une voie de bus en direction de la place de la Constitution;

- Le réaménagement des arrêts de bus devant la cathédrale;

- Une piste cyclable bidirectionnelle du côté sud, celui de la Pétrusse;

- De nouveaux passages piétons/vélos adaptés aussi aux personnes à mobilité réduite.

Tout cela en conservant tous les arbres côté nord et la plupart de ceux-ci côté sud. Par contre, l’îlot central face au palais de justice va être modifié pour installer deux voies de bus et la nouvelle piste cyclable.

Cette partie du boulevard sera donc plus belle et plus sécurisée. «Surtout, elle sera beaucoup plus en phase avec ce que nous voulons pour Luxembourg en termes de mobilité. L’avenue de la Liberté où passe le tram et le boulevard Roosevelt où circulent les bus seront deux axes structurants. L’usager pourra utiliser différents moyens de transport pour circuler très facilement dans la ville. C’est cela, la multimodalité», développe François Bausch.

Qui sera un ministre totalement heureux une fois que les travaux – colossaux – du pont Buchler seront terminés. Celui-ci étant un des derniers points noirs à Luxembourg en ce qui concerne la mobilité, une sorte de chaînon manquant aussi dans l’ensemble voulu par la Ville et le ministre. Restera à achever le chantier du tram. «Et donc l’année 2023 sera vraiment celle où on sentira les effets de tous ces travaux», conclut François Bausch.